MENU

Top/Flop de la 11e journée de Ligue 1

Top/Flop de la 11e journée de Ligue 1
Zlatan Ibrahimovic (Paris Saint-Germain)

La 11e journée de ligue 1 s’est achevée hier soir par la victoire 4-1 du Paris-Saint-Germain sur St-Etienne. Quels sont les clubs et les joueurs qui ont marqué le week-end en France ? Réponse avec le Top/Flop.

Ils ont brillé lors de cette journée...

Le PSG a réalisé un match plein hier soir et l’emporte 4-1 face à l’ASSE. Le trio offensif Cavani, Ibrahimovic et Di Maria s'est parfaitement trouvé et ils ont affiché une belle complémentarité. Layvin Kurzawa a marqué son premier but sous ses nouvelles couleurs. Les parisiens avec vingt-neuf points comptent sept points d’avance sur Angers et dix sur Lyon. C’est le plus gros écart depuis l’époque lyonnaise de 2006.

Mention spéciale pour le Gazélec Ajaccio ! Enfin les corses décrochent leur première victoire de la saison, et de quelle manière ! Le promu a battu l’équipe en forme du moment, l’OGC Nice sur le score de 3-1. Le Gazélec n’est plus lanterne rouge du championnat et remonte à la 19e place du classement.

Le FC Nantes confirme après sa belle victoire de la semaine passée 3-0 face à Troyes, les canaris se sont imposés 2-0 ce week-end sur la pelouse de la bonne surprise caennaise. Les nantais gagnent deux places pour se retrouver 10e du classement.

L’OM sort la tête de l’eau ! Après cinq matchs de ligue 1 sans victoire, le club de la cannebière renoue avec le succès sur la pelouse de lille, score finale 2-1.

Ils ont aussi brillé : Montpellier sort de la zone rouge après sa victoire 2-0 face à Bastia et Lyon se rapproche du podium après avoir battu 3-0 Toulouse.

Côté joueurs, à Paris Angel Di Maria tient peut-être son match référence. Il a été omniprésent dans le jeu parisien.  

Rodéric Filippi est assurément l’homme du match pour le Gazélec Ajaccio. Il marque d’abord contre son camp avant de donner l’avantage aux siens après une tête sur corner.

Yacine Bammou a été buteur et très remuant avec Nantes. Il a mené son club sur le chemin de la victoire.

Michy Batshuayi  pour l’OM a fait un très bon match récompensé d’un but et d’une passe décisive pour Romain Alessandrini, lui aussi en jambe et auteur du second but marseillais.


...Au contraire, ils ont déçu ce week-end

Troyes n’y arrive toujours pas avec une troisième défaite consécutive et un troisième match sans marquer. Les troyens sont la nouvelle lanterne rouge et la situation commence à être inquiétante pour le club de l’aube.

Reims est au ralenti après sa défaite face à Monaco 1-0. Alors que les Rémois avaient parfaitement entamé le championnat, ils enchaînent un 3e match sans victoire.

Bastia s’incline encore de nouveau défait. Cette fois face à Montpellier (2-0). Les corses occupent une triste 16e place juste devant leur bourreau du jour.

Caen et Angers marquent le pas avec respectivement une défaite face à Nantes 2-0 et un triste match nul face à Guingamp 0-0.

Avec sa défaite 3-0 en terre lyonnaise, Toulouse devient relégable et occupe la 18e place du classement.

Le milieu de terrain de Reims Antoine Devaux est passé à côté de son match. Pas assez présent dans les duels, trop imprécis dans le jeu offensif de son équipe, il n’a pas eu son rendement habituel. Pour couronner cette mauvaise prestation, il prend deux cartons jaunes en moins de dix minutes.

Après une heure de bonne facture, le défenseur de Lorient Lamine Koné est passé au travers. En cinq minutes il commet deux fautes grossières et voit rouge. Il laisse ses partenaires à dix et il permet à Rennes de revenir au score.

Gilles Sunu n’a pas vraiment aidé son équipe d’Angers à réaliser un bon match. L’attaquant a joué trop peu de ballons et a subit surtout trop de pertes de balle (21).

Pour St-Etienne Stéphane Ruffier ne s’est pas montré rassurant avec une intervention pas très franche sur le premier but parisien et Moustapha Bayal Sall a été très fébrile en défense en laissant trop d’espace dans son dos.


Pour la petite histoire

On retiendra aussi la goal line technolgy! Samedi, on a assisté au premier but validé par cette application en ligue 1. L’histoire retiendra son attribution au polonais de Rennes, Kamil Grosicki. Sur un coup franc tiré à l’angle de la surface de réparation, Benjamin Lecomte se détend bien mais malheureusement pour lui, l’arbitre valide le but grâce à l’assistance de la goal line technology. Le ballon a bien franchi la ligne pour quelques centimètres. Sylvain Ripoll entraîneur des merlus concèdera à la fin du match "Je constate juste qu’on est les premiers à avoir fait la sale expérience de son application…". Au moins il n’y a pas de débat quant à la validité du but. Et ça c’est top !

 

Ça peut vous intéresser