MENU

Le Real met un pied en quarts de finale

Le Real met un pied en quarts de finale
Première validée pour Zizou (Icon sport)

Le Real Madrid de Zidane se déplaçait ce soir à Rome, pour la première de son entraîneur en Ligue des Champions. Les Madrilènes prennent de l'avance en s'imposant 2 à 0, et viennent rendre quasi impossible la qualification de la Roma pour la suite de la compétition.

Un Real peu en jambes

Ce match ne fut ni le plus engagé ni le plus spectaculaire qu'on ait pu voir en Ligue des Champions. Ayant démarré avec un faux rythme inhabituel chez l'équipe visiteuse, le jeu n'a commencé à se réveiller en milieu de première période, avec une superbe reprise de l'extérieur du gauche de Marcelo, bien servi en cloche par Cristiano Ronaldo, qui vient lober Szczesny. Malheureusement, sa frappe retombe à côté du poteau du gardien romain, alors qu'on la voyait prendre la direction du la lucarne opposée. Les Madrilènes ne cadrent aucun tir dans les 45 premières minutes, mais conservent la possession, supérieure à 60%.

La situation ne se débloque qu'en seconde mi-temps grâce à un superbe but plein de réussite de Cristiano Ronaldo. Marcelo le sert dans la profondeur, le Portugais déborde et feinte d'abord Manolas qui revient à la charge et dévie le tir de Ronaldo dans la lunette de Szczesny. Chanceux certes, mais somptueux pour les amoureux de beaux buts. À la 86e minute, Jese se retrouve lancé face à un Lucas Digne peu confiant qui n'attaque pas son vis-à-vis. Ce dernier place un plat du pied dans le petit filet de Szczesny, imparable.

Ronaldo et Zizou, c'est l'amour fou

Pour sa première dans la plus prestigieuse des compétitions européennes, Zinedine Zidane ne s'est pas manqué et rentre à Madrid confiant pour la suite. Cristiano Ronaldo, auteur de l'ouverture du score ce soir, n'aura pas manqué d'exprimer son affection à l'égard de son entraineur, regardant directement en sa direction après avoir trompé le portier de Rome. Le onze madrilène prend ce soir un très large avantage sur son adversaire, qui aura semble-t-il beaucoup de mal à être présent au tour suivant.

 

 

Ça peut vous intéresser