MENU
Coupe du monde 2022

Les Anglais se qualifient aisément, l'Espagne reprend sa place de leader

Les Anglais se qualifient aisément, l'Espagne reprend sa place de leader
Wayne Rooney (Angleterre)

L'Angleterre est devenue la première nation qualifiée pour l'Euro 2016 en disposant de Saint-Marin sur un score fleuve (6-0). Wayne Rooney n'est plus qu'à une unité de dépasser la légende Bobby Charlton dans le record de buts en sélection (49 buts pour Bobby Charlton). Dans le groupe C, l'Espagne s'est rassurée et a infligé à la Slovaquie sa première défaite de ces éliminatoires, par des buts de Jordi Alba et Andrés Iniesta (2-0). De son côté, la Russie peut encore croire à la deuxième place grâce à son succès sur la Suède (1-0) de Zlatan Ibrahimovic, sorti blessé.

GROUPE C

Espagne 2-0 Slovaquie

Ukraine 3-1 Biélorussie

Luxembourg 1-0 Macédoine

L’Espagne  – battue à l’aller (2-1) par la Slovaquie – a pris sa revanche en s’imposant sur le score de 2 à 0. Il n’y a pas eu photo entre les deux équipes tant la Roja a dominé son sujet dans tous les secteurs de jeu, avec une possession de balle à hauteur de 76%. Les buteurs de la soirée sont barcelonais : Jordi Alba (5e) et son compère du milieu de terrain Andrés Iniesta (30’) avaient fait la différence dès le premier acte. Grâce à ce succès à domicile, les champions d'Europe s'emparent de la tête du groupe C avec 18 points comme la Slovaquie, mais avec une meilleure différence de buts (+14 contre +8). La Slovaquie a subi sa toute première défaite dans ces éliminatoires et cherchera à repartir de l'avant dès mardi contre l'Ukraine. L'Espagne voudra confirmer en Macédoine. La Macédoine qui, elle, s’est inclinée sur la plus petite des marges contre le Luxembourg (0-1). Dans ce duel de bas de tableau, la rencontre s’est débloquée dans les arrêts de jeu grâce à un but de Thill. La nation classée 104e au classement Fifa reste bonne dernière du groupe avec 3 points.

De son côté, l’Ukraine a écarté tranquillement la Biélorussie (3-1) grâce à des réalisations de Kravets (30e), Yarmolenko (30e) et Konoplyanka (40’), 400 points au scrabble. L’attaquant de 32 ans Sergueï Kornilenko avait sauvé l’honneur pour les siens (61e). Cette victoire permet à la sélection de Mikhail Fomenko de conforter sa troisième place avec désormais 15 points et revient à 3 points des deux premières places.

Classement du Groupe C »

 

GROUPE G

Russie 1-0 Suède

Autriche 1-0 Moldavie

Montenegro 2-0 Liechtenstein

Vainqueur de la Suède (1-0), la Russie s'est offert le droit de croire à la deuxième place du groupe G, qualificative pour l'Euro 2016. Les coéquipiers d'Ibrahimovic, sorti à la mi-temps en raison d'une douleur à une jambe, ont laissé passer leur chance de creuser l'écart. Le premier match sur le banc pour Leonid Sloutski (l'actuel entraîneur du CSKA Moscou), appelé pour venir au secours d'une sélection aux abois dans ces éliminatoires (deux victoires, deux nuls, deux défaites), s’est soldé par un succès au combien précieux (1-0). Les Russes n’avaient pas d’autre choix que de gagner pour continuer d’espérer et ne pas être définitivement largués, à trois journées de la fin des qualifications. Le but d'Artem Dzybaa (38e) mais également les parades du gardien Igor Akinfeev ont permis à la Russie de se relancer avant de se rendre au Liechtenstein, mardi. Les Suédois voient leurs bourreaux du soir revenir à un point. Ils auront le droit à une cession de rattrapage dès mardi avec la réception de l'Autriche. Une Autriche en pleine possession de ses moyens après sa nouvelle victoire face au bonnet d'âne de ce groupe G, la Moldavie (1-0). Le milieu Zlatko Junuzovic a marqué l'unique but de la rencontre (52e), assurant pratiquement la qualification des siens avec une avance de huit points sur son dauphin suédois.

Enfin, le Montenegro a pris le meilleur sur la faible équipe du Liechtenstein grâce à des réalisations de Beciraj (38') et du nouveau joueur de l'Inter, Jovetic (57'). La sélection de Branco Brnovic est désormais à quatre points d'une place qualificative pour l'Euro 2016.

Classement du Groupe G »

 

GROUPE E

Saint-Marin 0-6 Angleterre

Estonie 1-0 Lituanie

Suisse 3-2 Slovénie

Ce samedi, l’Angleterre est devenue la première équipe à décrocher son ticket pour l’Euro 2016 et rejoint ainsi la France, qualifiée d’office en tant que pays organisateur. Il suffisait aux hommes de Roy Hodgson de s’imposer face à Saint-Marin, 193e au classement FIFA et n’ayant plus marqué depuis septembre 2013, ce qui n’a pas posé trop de problèmes (6-0). Le véritable suspense concernait le record de buts en sélection anglaise, détenu par Bobby Charlton (49 unités) et que Wayne Rooney (48) avait l’occasion de dépasser. Grâce à sa réalisation sur pénalty en début de match (13e), l’attaquant de Manchester United est parvenu à égaliser la performance de son illustre prédécesseur. Remplacé par Harry Kane en seconde période (56e), Rooney aura peut-être l’occasion de devenir le numéro un mardi (20h45) contre la Suisse. En dehors de ce défi personnel pour Rooney, les autres joueurs offensifs anglais ont montré qu’ils étaient eux aussi en forme en y allant chacun de son petit but : Ross Barkley (46e), Harry Kane (77e) ou encore Theo Walcott, qui a inscrit un doublé (68e, 78e). Le défenseur Cristian Brolli avait lui aussi marqué en première période, mais contre son camp (30e).

Dans le derby d’Europe de l’Est, l’Estonie est venue à bout de Lituanie à vingt minutes du terme de la rencontre (1-0). Du haut de ses 31 ans et 11 sélections, Konstantin Vassiljev a fait sauter le verrou et permis aux siens de se glisser à la troisième place du groupe E. Ces derniers profitant de la victoire de la sélection suisse face à la Slovénie (3-2) Les hommes de Vladimir Petkovic se sont faits peur mais ont finalement arraché la victoire grâce au joueur de Mönchengladbach Josip Drmic, auteur d'un doublé. La Suisse conforte sa deuxième place en tenant à distance son adversaire du soir, avec désormais six points d’écarts entre les deux formations.

Classement du Groupe E »

 

Ça peut vous intéresser