MENU
Coupe du monde 2022

La Roma enchaine, le Torino déçoit

La Roma enchaine, le Torino déçoit
Miralem Pjanic

En ouverture de la 8ème journée de Série A, l’AS Roma a confirmé son bon début de saison en s’imposant sur sa pelouse face au promu Empoli trois buts à un. Un peu plus tard le Torino a obtenu un match nul heureux un but partout sur sa pelouse contre le Milan AC.

A l’abord de ce match, l’AS Roma et le Empoli veulent tous deux confirmer leurs victoires respectives avant la trêve.  C’est chose faite pour l’AS Roma qui s’impose 3 buts à 1 dans un match dominé de la tête et des épaules.  La première mi-temps sera cependant stérile, malgré l’installation des hommes de Rudi Garcia dans le camps adverse. Le manque de précision dans les appels de Gervinho qui se retrouve hors-jeu à plusieurs reprise (3ème, 29ème) d’une part. Et la bonne première mi-temps de Skorupski, le gardien de l’Empoli (arrêts 16ème, 32ème 43ème) d’autre part, repoussent l’échéance.   Le promu se montre dangereux juste avant la pause grâce à une bonne frappe de Maccarone (44ème). Les deux équipes rentrent aux vestiaires sous quelques sifflets du public romain.

Pjanic décisif

En début de seconde période, les hommes de Marco Giampaolo démarrent fort et Krunic se contente de pousser un ballon du bout du pied dans les gants de Szczesny (48ème). Le match basculera en faveur des Romains quelques minutes plus tard. Suite à une belle action collective, le vice-champion d’Italie va se procurer un coup-franc superbement tiré par Pjanic qui ouvre le score (56ème). C’est un vrai coup de massue pour les coéquipiers de Maccarone. Le second but des Giallorossi  intervient trois minutes plus tard. Sur un corner côté gauche, Pjanic dépose le cuir sur la tête de De Rossi qui double la mise (59ème). Alors que le match semble plié, Rudi Garcia décide de préserver Pjanic et le fait sortir sous l’ovation du public (68ème).

De bonne augure avant Leverkusen

Une minute plus tard, Gervinho va enfoncer le clou sur un centre suite à une très belle course côté gauche, centre qui atterira sur le pied de Salah (69ème). La réduction du score de Buchel ne changera rien (3-1, 75ème). L’AS Roma récupère la deuxième place du championnat et se met en confiance avant son déplacement mardi soir sur la pelouse du Bayer Leverkusen pour la troisième journée de la Ligue des Champions.  Empoli confirme quant à lui qu’il devra lutter toute la saison pour rester parmi l’élite.

Le second match de la soirée oppose le Torino 5ème au Milan AC coincé à une triste 11ème place.

Le match démarre sur un bon rythme mais aucune des deux équipes n’arrive à se créer la moindre occasion . Le manque de précision des deux équipes et l’engagement physique ne permettent pas aux adversaires du soir de se montrer dangereux.  . Bonaventura signe la première occasion franche du match, un bon coup-franc qui passe très prêt du poteau de Padelli (31ème) . Les hommes de Giampiero Ventura subissent et ont beaucoup de mal à s’approcher de la surface des Milanais. A la 41ème minute, Glik est averti et offre un coup-franc dangereux dans l’axe mais Alex frappe loin à côté des but turinois. Les deux équipes rentrent au vestiaire après une première mi-temps engagée mais pauvre en occasions.

Coaching efficace de Mihajlovic, mais pas assez

Le deuxième acte de ce match suit le même scénario que le premier. Le Torino se contente de défendre et semble espérer un contre qui ne vient pas. Le Milan AC quant à lui pose le pied sur le ballon mais tricote aux abords de la surface sans se montrer dangereux.  Tous les signes d’un triste 0-0 sont là, mais Mihajlovic, le coach milanais ne l’entend pas de cette oreille. Il fait rentrer Carlos Bacca à la place de Luiz Adriano (56ème)qui va débloquer la situation. Bertolacci, bien lancé côté gauche entre dans la surface et centre en retrait pour Bacca qui marque en force (1-0, 63ème). Ce but est un électrochoc pour les Turinois qui retrouvent leur football et vont vers l’avant. Et c’est sur leur premier tir cadré du match qu’il vont parvenir à égaliser, par Baselli (1-1, 73ème).

Tentative de hold-up

Les hôtes du soir vont alors se ruer à l’attaque pour arracher la victoire. Ils raterons cette opportunité sur un contre à 3 contre 3, Afriyie décale Maxi Lopez qui voit sa lourde frappe stoppée par Diego Lopez, son premier arrêt du match (81ème). La fin du match est hachée, chaque équipe tentant en vain de forcer la décision mais sans prendre le temps de construire leurs assauts.

Ce résultat est très dur pour l’AC Milan qui rate l’occasion de repasser dans la première moitié du classement. Le Torino conserve son invincibilité à domicile mais devra quant à lui se reprendre pour ne pas perdre de vue le wagon de tête.

Ça peut vous intéresser