MENU
Coupe du monde 2022

Lyon au révélateur stéphanois, Paris à la relance

Lyon au révélateur stéphanois, Paris à la relance
Hubert Fournier (Entraîneur de Lyon)

Après un week-end où les grosses écuries du championnat français ont enchaîné les bonnes performances, la plupart d’entre-elles vont s’affronter lors de cette 13ème journée de Ligue 1. Décryptage.

Le match qui détonne : Marseille-Nice

Le 12ème de Ligue 1 reçoit le 8ème, alors à première vue on se dira que c’est un match moyen. Mais il s’agit de l’Olympique de Marseille qui reçoit l’OGC Nice, autrement dit le derby du Sud. Dans un Vélodrome en feu comme à son habitude, Lassana Diarra et ses coéquipiers auront fort à faire face à une équipe niçoise qui reste sur trois matchs sans victoires en Ligue 1 (2 défaites et 1 nul) et qui cherchent à se relancer. Le spectacle devrait être au rendez-vous car sur le terrain, seront présents Batshuayi et Ben Arfa, respectivement premier et deuxième meilleur buteur du championnat français. Réponse dimanche à 17h30.

Le match dont on se tamponne : Lille-Bastia

Depuis le début de la saison, ce sont sans doute les deux équipes qui offrent le jeu le moins intéressant au vue de leurs capacités. Effectivement, le LOSC n’a marqué que 6 buts en 12 matchs de Ligue 1, ce qui en fait la 19ème attaque du championnat mais n’en n’a encaissé que 7 (3ème meilleure défense). Le plus grand reproche fait à Lille depuis le début de cette saison est de ne pas assez prendre de risques dans le jeu, et ça ne risque pas de changer face une équipe de Bastia imprévisible. Cette dernière n’a pas de schéma de jeu précis et montre de sérieuses failles défensives malgré des joueurs d’expérience comme Modesto ou Squillaci. Ce match entre le 15ème et le 16ème de Ligue 1 ne devrait pas être plaisant à voir.

Le stade où on aimerait être ce week-end: le Parc des Princes

Ce samedi, les supporters parisiens attendront beaucoup de « leurs » joueurs en réponse à la leçon de réalisme que leur a fait le Real Madrid en Ligue des Champions mardi dernier dans la capitale espagnol (défaite 1-0). Face à la défense toulousaine, la plus mauvaise de l’Hexagone avec 21 buts encaissés, les stars parisiennes pourraient offrir à leurs fans un festival offensif pour se faire pardonner. Ambiance garantie !

Le joueur qui va faire parler de lui : Mathieu Valbuena (OL)

Cette semaine l’international français a dû être plus que perturbé en apprenant que son ami et coéquipier Karim Benzema était impliqué dans le chantage concernant la sextape de lui et son épouse. Pas à son meilleur niveau à l’OL, écarté de l’équipe de France jeudi par Didier Deschamps « pour le laisser souffler psychologiquement » si on en croit les mots du sélectionneur, Mathieu Valbuena va vouloir montrer qu’il est plus fort que tout mentalement ce dimanche soir.

Car Lyon reçoit son meilleur « ennemi » Saint-Etienne. Les Lyonnais accueillent une dernière fois dans leur stade mythique de Gerland les Verts, avant un déménagement dans le Stade Des Lumières en janvier prochain. Ce dernier derby rhodanien aura, en plus d’une saveur historique, un enjeu sportif. Alors qu'en C1, Lyon a pratiquement égaré ses derniers espoirs de qualification contre le Zenit Saint-Pétersbourg mercredi (0-2), Saint-Etienne s'est largement fait respectée sur sa pelouse contre le Dnipro (3-0) en Ligue Europa. Respectivement 2ème et 4ème de Ligue 1 avec 22 points chacun, Lyon et Sainté savent que ce match sera plus qu’important sportivement parlant.

Ce qui est dit… est dit :

« Les performances d’Alexandre ne sont pas suffisantes en ce moment. Il a les capacités pour faire mieux »

Voici les mots de Didier Deschamps, sélectionneur de l’Equipe de France, ce jeudi lors de l’annonce de la liste des 23 Bleus sélectionnés pour les matchs contre l’Angleterre et l’Allemagne. Préférant prendre Coman et Gignac face aux absences de Valbuena et Benzema, Alexandre Lacazette voit l’Euro 2016 lui échapper. En manque d’efficacité depuis le début du championnat, l’attaquant lyonnais devra répondra à son sélectionneur dès dimanche face à Saint-Etienne pour espérer être dans la liste en juin prochain.

« On espère un résultat dimanche, et clore un certain débat, disant que les joueurs avaient lâché, qu’il y avait une cassure. »

Sagnol le sait. Sa place au poste d’entraîneur de Bordeaux est menacée. Et pour cause les Girondins n’ont gagné qu’un seul de leurs quatre derniers matchs en Ligue 1 (victoire 1-0 contre Troyes à la 11ème journée) et ont perdu lors de la dernière journée 2-0 contre le Gazélec. Une réaction est attendue pour la réception de Monaco dimanche soir.

Le programme complet de la 13ème journée :

Vendredi 6 novembre

Angers – Rennes (20h30)

Samedi 7 novembre

Paris – Toulouse (17h)

Caen – Guingamp (20h)

Montpellier – Nantes

Lorient – Troyes

Reims – Gazélec Ajaccio

Lille – Bastia

Dimanche 8 novembre

Marseille – Nice (17h)

Lyon – Saint-Etienne (21h)

Bordeaux – Monaco

Classement de Ligue 1 »

Ça peut vous intéresser