MENU
Coupe du monde 2022

La Belgique bat l'Italie

La Belgique bat l'Italie
DR

Un match amical de gala avait lieu ce soir à Bruxelles. Dans un stade Roi Baudouin comble, la Belgique affrontait l'Italie dans ce qui était le tout premier match de son histoire en tant que première nation du football mondial dans le classement de la FIFA. Et les Belges ont assumé (3-1) face à une équipe d'Italie pourtant très intéressante.

Trois petites minutes. C'est tout ce qu'il aura fallu à Antonio Candreva pour ouvrir le score de façon opportuniste en glissant dans les buts un ballon repoussé par Mignolet sur une magnifique reprise de volée de Pellé sur un bon centre de Florenzi. A peine six minutes plus tard, c'est de nouveau le romain qui fait des frayeurs à Marc Wilmots puisque se joue de la défense avant de décrocher une frappe sèche qui pousse le gardien belge à une belle parade pour repousser en corner. Mais sur un corner bêtement concédé après une mésentente entre Chiellini et Buffon, De Bruyne dépose une offrande sur la tête de Vertonghen qui ne se prive pas pour fusiller le portier italien (11ème). Ce but libère les locaux qui commencent à dérouler. Le match se transforme alors en rencontre de handball, les deux équipes voulant absolument marquer et se projetant tout le temps vers l'attaque. Toutefois les fautes se multiplient et les cartons jaunes tombent. C'est alors que Parolo bien lancé par Florenzi place une belle frappe qui passent à seulement quelques centimètres de la barre à transversale de Mignolet (40ème). A part une but logiquement refusé pour un hors-jeu de Feirrera-Carrasco (43ème), se sera la dernière occasion de la première mi-temps.

Dès le retour des vestiaires, les Diables Rouges privent de ballon l'Italie mais c'est pourtant le club méditerranéen qui se montre dangereux avec une frappe d'Eder qui s'écrase sur la barre d'un Mignolet battu (60ème). Mais c'est alors que les italiens commencent à se rebiffer que Kévin De Bruyne donne l'avantage à la Belgique d'une demi-volée en profitant d'un ballon repoussé par Gigi Buffon sur un duel avec Michy Batshuayi qui était rentré un quart d'heure plus tôt à la place de Lukaku (72ème). L'Italie tentera bien de revenir à la marque sur un bon corner de Florenzi superbement reprise de la tête par Pelé mais Mignolet réalise un arrêt magnifique (79ème). Finalement, la Belgique crucifiera des transalpins maladroit grâce à Michy Batshuayi auteur d'une bonne rentrée et qui confirme son statut de supersub en plantant son deuxième but en deux sélections après une énorme raid de Ferreira Carrasco (82ème). Le marseillais manquera même de s'offrir un doublé 3 minutes plus tard sur une belle tête qui passera à quelques centimètres du poteau de Buffon (85ème).

Au final c'est une belle victoire de la Belgique qui confirme plus que jamais son statut de prétendant au titre européen au printemps prochain battant une équipe italienne très offensive mais qui aura encore du boulot pour revenir à son plus haut niveau.

Ça peut vous intéresser