MENU
Coupe du monde 2022

Ligue 1 & 2 : Sécurité renforcée ce week-end

Ligue 1 & 2 : Sécurité renforcée ce week-end
DR

Après les attentats de Paris qui attristent la France et le monde entier depuis vendredi dernier, la tenue des matchs de Ligue 1 et Ligue 2 de ce week-end était menacée. Finalement, les matchs auront bien lieu mais non sans précautions.

Depuis samedi minuit, l’état d'urgence est appliqué dans toute la France. Inutile de rappeler les circonstances qui ont appelé une telle mesure. Ciblé par les terroristes, bien qu'épargné au coeur de son enceinte, le Stade de France est l'un des symboles de l'attaque terroriste qui a frappé la France la semaine dernière et a démontré que le football était bel et bien une cible de choix pour les agresseurs. Par conséquent, la Ligue 1 et la Ligue 2 doivent suivre le mouvement et renforcer leurs actions autour de la sécurité coûte que coûte. Les événements de la semaine internationale ont prouvé que rien ne devait être pris à la légère.

Mardi soir en effet, la rencontres internationale entre la Belgique et l'Espagne ainsi que le match Allemagne – Pays-Bas ont été annulés à cause de la menace terroriste. La première citée ne se serait pas jouée car Salah Abdeslam, l'un des auteurs des attentats de Paris en fuite et activement recherché, aurait été aperçu non loin du stade Roi Baudoin, lieu du match. Cette information concorderait avec les auditions de certains de ses complices, menées par les autorités belges. L'un d'eux aurait affirmé avoir déposé le terroriste non loin du stade en question après sa fuite de Paris samedi. Pour ce qui concerne Allemagne – Pays-Bas, le quotidien allemand « Das Bild » affirme que des suspects auraient voulu pénêtrer avec une ambulance dans le HDI Arena de Hanovre (stade qui devait accueillir le match amical) afin de commettre un attentat de grande envergure.

Les supporteurs visiteurs interdits de déplacement

C'est pour éviter un tel accident que la LFP, la FFF et le ministère de l'Intérieur se sont réunis mardi place Beauvau pour prendre des mesures de sécurité et décider de la tenue ou non des rencontres de Ligue 1 et Ligue 2 de ce week-end. Pour rappel, l'état d'urgence interdit les rassemblements. Mais la décision a été prise de maintenir les rencontres sportives sous certaines conditions. Dès vendredi, un « très fort renforcement des fouilles et palpations à l’entrée des stades, inspections visuelles des sacs et la mise en place progressive d’un système de détection corporelle des métaux » seront donc attendus autour des stades de l'Hexagone fait savoir un communiqué de la LFP. Tous les sacs et casques (de vélo ou de moto) devront être déposés dans une remise prévue à cette effet. Egalement, tout engin pyrotechnique sera interdit. Pour éviter une longue attente, l'instance professionnelle demande aux supporters de se rendre plus tôt qu'à l'habitude dans les stades afin de fluidifier les contrôles. Dernière mesure, les supporters des équipes visiteuses sont interdits de déplacements. Un décision justifiée « par le manque de disponibilité des forces mobiles en cette période très difficile pour le pays » ajoute le communiqué.

L'hymne national sera joué avant chaque début de rencontre pour rendre hommage aux victimes des  attentats. #PrayForParis

Ça peut vous intéresser