MENU
Coupe du monde 2022

Pas de repos pour la Ligue 1

Pas de repos pour la Ligue 1
Adrien Rabiot (PSG)

La 16ème journée de championnat à peine terminée, Paris et Nice rechaussent leurs crampons dès ce soir en ouverture de la 17ème journée. Lyon tentera samedi de reprendre sa marche en avant en recevant les étonnants angevins. Dimanche, l’OM cherchera enfin à s’imposer sur sa pelouse en championnat, face à Montpellier.

Le choc dès l’ouverture : Nice-PSG

Après leurs résultats décevants, mardi – 0-0 à Angers et à Lorient – le PSG et Nice vont tenter de relancer la machine dès ce soir. La jeunesse et la fougue niçoises seront-elles capables d’infliger aux hommes de Laurent Blanc leur première défaite de la saison en championnat ? Les Aiglons pourront en tout cas compter sur leur public ainsi que sur le retour d’Hatem Ben Arfa, laissé au repos mardi. Blaise Matuidi, très précieux au sein du milieu parisien, devrait être également de la partie pour le PSG malgré sa sortie sur blessure sur le terrain angevin. Ce match entre les deux meilleures attaques du championnat promet un beau spectacle.

Pour la der, Lyon doit sortir les griffes.

C’est avec des matchs plus alléchants qu’à l’accoutumé que la 17ème journée se poursuivra samedi.

Après 4 matchs sans victoire toutes compétitions confondues, Lyon reste cependant dans le coup (4ème avec 26 points). Une victoire à la maison face au surprenant 3ème Angers leur permettrait de doubler leur adversaire du soir au classement et de conclure l’aventure à Gerland sur une belle touche finale.

Caen, actuel dauphin du PSG, devra vaincre le sort pour conserver sa place. Si les Lillois sont très loin d’être impressionnant cette année, les hommes d’Antonetti se sont malgré tout imposés contre St-Etienne mercredi. Ajoutez à cela la série de 4 victoires consécutives en championnat des Dogues sur le terrain caennais, et vous obtenez un match plus indécis qu’il n’y parait.

Dans les autres matchs de ce samedi, Lorient tentera de raccrocher au wagon de tête face à des toulousains qui semblent filer droit en ligue 2. Le Gazelec Ajaccio peut, en cas de victoire face à Nantes, passer devant son adversaire du soir et prendre ses distances avec la zone rouge. Une équipe troyennes sans entraineur officiel et déjà décrochée pour le maintien se déplace sur la pelouse de Reims. Enfin l’AS Monaco sur l’île de beauté défier Bastia et tenter de mettre de la distance entre eux et le groupe de poursuivants mené par l’Olympique de Marseille.

Les stats : 2 et 17

Voilà deux chiffres qui montrent l’inconsistance de l’OM à domicile. En effet, l’équipe olympienne est la deuxième meilleure attaque du championnat à domicile. Pourtant elle n’est que la 17ème meilleure équipe à la maison depuis le début de la saison. Dimanche après-midi, les joueurs de Michel devront faire preuve de la même solidité défensive qu’à l’extérieur depuis un mois (1 but encaissé sur les 3 derniers déplacements) pour prendre le dessus sur un Montpellier requinqué après ses derniers résultats (3 victoires sur les 4 derniers matchs).

Bordeaux et Guingamp, deux équipes qui peinent à confirmer leur bonne saison dernière, tenteront de se rassurer et de s’éloigner de la zone rouge en début de soirée.

Enfin, pour le « grand match » selon canal, Saint-Etienne pourrait voir son adversaire du soir le rejoindre en cas de défaite à Geoffroy Guichard. Les Rennais ont en effet besoin de points avec leur revers à domicile jeudi contre l’OM (1-0). Une victoire leur permettrait d’accrocher le bon wagon à deux journées de la trêve hivernale. Les verts ne sont cependant pas en reste après leur défaite sur la pelouse du LOSC mercredi.

Ça peut vous intéresser