MENU
Coupe du monde 2022

Paris pour confirmer, Madrid pour (se) rassurer

Paris pour confirmer, Madrid pour (se) rassurer
Le PSG est encore loin des 1/4 (Icon Sport)

Le PSG continue son aventure européenne, pour conquérir la première Ligue des Champions de son histoire, mercredi soir contre Chelsea. Si les Blues, invaincus en Premier League depuis l’arrivée de Guus Hiddink, ont tout de même été battu au match aller, ils accueillent les Parisiens avec le sentiment qu’ils peuvent changer la donne.

C’est un paradoxe qui se dresse devant nous, à l’heure où le Paris Saint Germain se déplace à Londres pour son huitième de finale contre Chelsea. Parce que malgré la nette domination des Parisiens en Ligue 1 et les difficultés rencontrés cette année par les Londoniens en Premier League anglaise, rien ne semble joué. Et pour cause, avec la victoire 2-1 du club français au Parc des Princes, Paris ne possède que… 50% de chances de se qualifier en quart. Ce chiffre, donné par tous les chiffres des coupes européennes passéees, existe bien sûr pour qu’on le fasse mentir. Mais ça donne une idée de la tâche qui attend les parisiens à Stamford Bridge, citadelle quand même bien moins imprenable depuis le début de la saison.

Les Blues veulent donc y croire, et au vu de leur très bon match à l’aller, ils auraient tort de na pas le faire. Mais sont-ils seulement capable de le réitérer ? Le match nul face à Stoke City ce week-end (1-1) où la plupart des joueurs présents joueront contre Paris mercredi, laisse entrevoir quelques doutes. Mais les soirées européennes sont faites de folie… Qui aurait parié sur Paris face à ce même Chelsea il y a exactement un an ? On connaît la suite.

Madrid aura besoin d’un Ronaldo en feu

Pour le Real Madrid, la donne est différente. S’ils ont gagné 2-0 sur la pelouse de la Roma à l’aller, le contenu du match laissait à désirer pour la première de Zidane en Ligue des Champions. Et l’entraîneur français aura (encore) bien besoin d’un Cristiano Ronaldo en feu et buteur au match aller, pour prouver qu’il mérite sa place sur ce banc. Et qu’elle n’est pas seulement due à son nom, quelle que soit la renommée qui l’accompagne.

La marge de manœuvre est malgré tout assez large (plus de 98% de chances de qualification après une victoire 2-0 à l’extérieur à l’aller). Et le Real est lancé à pleine vitesse après un festival de buts ce week-end contre le Celta Vigo (7-1, quadruplé de Ronaldo). On devrait donc assister à un match riche en buts ce soir.

La Gantoise veut poursuivre son rêve, comme Benfica

La surprise Gent, qui revient de loin après avoir été mené 0-3 par Wolfsburg en Belgique à l’aller avant de finalement remonter à 2-3, veut continuer à rêver ce soir. Même si les Belges sont très loin d’être favoris. Ils voudront réutiliser la recette qui leur a permis d’éliminer Lyon et Valence au premier tour: du réalisme et une belle cohésion défensive.

Enfin, le Benfica Lisbonne voudra se qualifier mercredi face à Saint-Pétersbourg, après leur victoire 1-0 chez eux. Les Portugais veulent profiter du fait que le Zénith n’ait joué que deux matches depuis Décembre, et risque donc d’être en manque de jambes. Mais attention, les Russes sont toujours dangereux à domicile, avec l’aide du froid et de leur bouillant public. Cela promet donc un match serré jusqu’au bout. Presque à l’instar des quatre matches de Ligue des Champions cette semaine.

Ça peut vous intéresser