MENU
Coupe du monde 2022

Qui rejoindra le PSG ?

Qui rejoindra le PSG ?
Le Barça toujours surpuissant - IconSport

Le Napoli s’accroche à la Juve, le Barça s’envole quand le Real galère à Las Palmas, le Borussia Dortmund est toujours invaincu en 2016 et enfin, Tottenham ne lâche pas Leicester. Tour d’horizon des résultats européens du week-end.

Fort heureusement pour les amoureux du football, il n’y a pas que la Ligue 1 pour animer nos week-ends. Si le suspense a complètement disparu dans l’hexagone depuis les premières journées de championnat, il survit plutôt bien ailleurs en Europe.

Serie A

À commencer par l’Italie. À huit journées de la fin, trois petits points séparent actuellement le leader juventino (67 pts) de son dauphin napolitain (64 pts). L’AS Roma complète ce podium avec 59 points et cinq unités d’avance sur son premier poursuivant, la Fiorentina. Ce week-end, tout n’a pas été simple pour le trio de tête. Dybala a réussi à faire tomber la surprenante équipe de Sassuolo (7e) grâce à une merveille d’enroulé (en vidéo ci-dessous), Higuain a eu besoin d’un penalty pour mettre les siens à l’abri face à Palerme (17e) et la bande à Francesco Totti s’est fait quelques frayeurs en fin de match face à l’Udinese (16e). Peu importe, le plus important, c’est les trois points. D’autant plus que la Fio n’a pu faire mieux qu’un match nul face à la lanterne rouge, l’Hellas Verone.

Vous l’aurez compris, rien ne change pour le haut de tableau. La bonne opération du week-end, elle est assurément pour l’Inter Milan. Grâce à Perisic et D’Ambrosio, les Nerazzurri ont pris le dessus sur Bologne (9e) et reviennent à hauteur de la Fiorentina avec 54 points. La course à l’Europe s’annonce passionnante. Côté maintien, le Hellas Verone est déjà condamné avec ses 19 points. Carpi (19e) remporte le choc du bas de tableau face à Frosinone (18e) et recommence à rêver de maintien. Deux points les séparent du premier non relégable, Palerme (17e).

Premier League

Ce championnat anglais version 2015/2016 restera gravé dans les mémoires. C’est une certitude. Trois équipes sont actuellement en course pour le titre suprême : Arsenal, Leicester et Tottenham. Ce week-end, la première flèche a été décochée par les Spurs et une victoire nette et sans bavures sur le terrain de la lanterne rouge, Aston Villa (2-0). Provisoirement revenus à deux points du leader Leicester, la joie des hommes de Mauricio Pochettino aura été de courte durée puisque « Mahrez, Vardy & co » ont repris cinq points d’avance grâce à leur victoire contre Newcastle (19e) dans la soirée.

Arsenal, qui pointe désormais à onze unités du leader (avec un match en retard), sera dans l’obligation d’aller chercher les trois points à Goodison Park contre Everton, ce samedi. Car les hommes d’Arsène Wenger doivent regarder devant, mais aussi derrière. Heureusement pour le coach alsacien, Manchester City n’a pu faire mieux qu’un match nul à Norwich et reste donc à un point d’Arsenal. À noter que le week-end anglais était avant tout consacré à la F.A Cup. Seuls cinq matchs de championnat ont été joués. Leicester reste devant, Tottenham s’accroche et City manque encore une belle occasion de se relancer. 

Liga BBVA

Vous étiez en manque de beau jeu ce week-end ? Il aurait été judicieux d’aller voir du côté de Barcelone pour remédier à ce problème. Face à leur victime préférée, Getafe (17e), les Catalans ont déroulé. Doublé de Neymar, golazo de Messi et une retournée gagnante pour Arda Turan. Que demande le peuple ? Du beau jeu, tout simplement. Et pour en trouver, ce n’est pas aux Îles Canaries qu’il fallait aller. Sur le terrain de Las Palmas (15e), le Real Madrid a déjoué. Passes ratées, contrôles manquées, tout y est passé. Zidane était même « préoccupé » par le non-match de son équipe. Heureusement pour la Casa Blanca, Casemiro était bien là et maintient son club à quatre points de l’Atlético.

Pour les Colchoneros, le week-end a été plutôt tranquille avec une victoire facile face au Deportivo (13e). L’occasion pour Antoine Griezmann d’inscrire son 16ème but de la saison. Mais le vrai choc de cette 29ème journée, il opposait le FC Séville (5e) à Villareal (4e). Et après sa défaite contre Las Palmas la semaine dernière, le sous-marin jaune a une nouvelle fois coulé. 4-2 pour les Andalous qui reviennent à cinq points de cette quatrième place, qualificative pour les barrages de la Champions. 

Bundesliga

Chez nos voisins d’outre-Rhin, le suspense n’a pas totalement disparu. Une seule chose est sûre, le Bayern et Dortmund finiront aux deux premières places. Qui sera champion ? Personne ne le sait encore. Cinq points séparent actuellement le leader bavarois de son dauphin et les deux équipes ont gagné ce week-end. Une manita pour les hommes de Guardiola face au Werder Brême, qui chute à la 15ème place. Du côté de la bande à Aubameyang, on reste au contact grâce à une belle victoire 2-0 face à Mayence (6ème). Le Borussia est toujours invaincu en 2016. Les trois points resteront cependant anecdotiques car un supporter est décédé lors de la rencontre. Pour lui rendre hommage, les 81.000 personnes présentes au Signal Ilduna Park ont entonné un vibrant « You’ll Never Walk Alone ».

Juste derrière, le choc entre le Hertha Berlin (3e) et Schalke 04 (4e) a tourné en faveur des Berlinois (2-0) qui prennent une option sur la qualification en Champions League, à huit journées de la fin du championnat. La défaite de Schalke 04 a eu le mérite de faire un heureux : le Borussia M’Gladbach qui, grâce à sa victoire face à l’Eintracht Francfort (16e), remonte à la quatrième place. Pour la course au maintien, le partage des points entre Darmstadt (14e) et Augsbourg (13e) permet aux deux équipes de s’éloigner à trois points du premier relégable, Hoffenheim.

Ça peut vous intéresser