MENU
Coupe du monde 2022

Du suspens jusqu'au bout !

Du suspens jusqu'au bout !
Fernando Torres (Atletico Madrid) pendant le huitième de finale de la Champion's League face au PSV (Icon Sport)

L’Atlético Madrid recevait ce soir les Néerlandais du PSV Eindhoven pour les huitièmes de finale retour de la Ligue des Champions. Avec un match nul (0-0) à l’aller, rien n’était joué pour les deux équipes.

La première période se caractérise surtout par beaucoup d’occasions, notamment pour le Français Antoine Griezmann (15e, 23e, 35e, 37e, 43e et 45e), jamais concrétisées. Le PSV a été très présent en début de rencontre, avec une bonne conservation de balle et de la récupération rapide grâce à un bon pressing. Mais les hommes de Simeone ont fini par retrouver leurs habitudes et ont repris la possession du ballon. Malgré cela la première mi-temps a été plutôt équilibrée, avec du rythme et du jeu vers l’avant de la part des deux équipes.

L’Atlético débute la seconde période avec une grosse intensité et les hommes de Cocu sont complètement subjugués. Zoet effectue plusieurs arrêts (48e, 51e) permettant aux Néerlandais de ne pas perdre espoir. Ils se créent d’ailleurs une énorme occasion à la 58e, avec Guardado qui décale Locadia à gauche, mais ce dernier voit sa frappe être déviée sur le poteau par Oblak. Torres (rentré à la 56e à la place de Fernandez) se créé quelques occasions (70e, 72e) mais sans réussite. La fin du match dans le temps réglementaire perd toute son intensité.

Prolongation

L’Atlético pousse mais bute encore, malgré une frappe de Griezmann à la 103e, captée par Zoet. Un bon coup franc pour l’Atlético est tiré par Gabi à la 105e, c’est au-dessus.

La seconde période de prolongation manque d’intensité, et la fin de rencontre commence à être assoupissante.

Tirs au but

Le PSV commence et Van Ginkel met le premier, Griezmann enchaîne sans pression. 1-1. Guardado marque le deuxième, et le capitaine colchoneros Gabi égalise. 2-2. Pröpper et Koke en réussite. 3-3. Le défenseur Bruma met le 4e, mais Saul égalise encore. Moreno, second défensuer central, met le 5e, Torres aussi. 5-5. Puis 6-6 pour Lestienne et Gimenez. Arias et Luiz Felipe en réussite. 7-7. Et... Narsingh rate, balle de match pour Juanfran, qui marque et envoie l'Atlético en quarts de finale !

Ça peut vous intéresser