MENU
Coupe du monde 2022

Le baromètre des bleus

Le baromètre des bleus
DR

Toutes les semaines on fait le point sur les performances des Français durant le week-end. De Benzema à Sakho en passant par l’incontournable Griezmann, ici on joue les sélectionneurs en herbe.

Ils rentrent dans la liste :

Karim Benzema : 
Ce que l'on peut dire, c'est qu'il sait fi des critiques, alors qu'une majorité des français préférerait qu'il ne soit pas dans la liste de Deschamps en mai, l'attaquant du Real a répondu de la plus belle des manières en marquant d'un ciseau pour égaliser face au Barça. Ce but, qui a amené l'égalisation du Real et leur a permis de se relancer, n'a pas dû laisser le sélectionneur indifférent.
Bilan : Un match plein, encore un. Mais face à la meilleure équipe du monde cette fois. Qui pourra l’empêcher de revenir ?

Franck Ribery : 
La jeune pépite qui avait émerveillé la planète lors de la Coupe du Monde 2006 n'a plus rien d'un jeunot, mais il a toujours du feu dans les jambes. Il a permis à son équipe, le Bayern Munich, de ramener trois points de son déplacement à Francfort, grâce à une superbe bicyclette depuis l'entrée de la surface. 
Bilan : Il a ouvert la porte il y a quelques semaines à un retour en Bleu, et ses performances du moment doivent donner des maux de tête à Didier Deschamps.

Alexandre Lacazette : 
Semaine après semaine, l'attaquant lyonnais retrouve son meilleur niveau, celui qui avait amené l'OL à la deuxième place de Ligue 1 l'année dernière. Auteur d'un match très maîtrisé hier face à Lorient et auteur d'un doublé, le Gone à marqué 4 des 7 derniers but de l'OL et est le dauphin du classement des buteurs de Ligue 1 avec 15 buts. 
Bilan : Il semble (re)lancé et le retour de Fékir ne risque pas de ralentir sa course à l'Euro.

 
Ils restent dans la liste : 

Dimitri Payet : 
Le Hammer continue de porter West Ham, il a encore marqué d'un coup franc (son cinquième cette saison !) à la trajectoire incroyable, et a permis à son équipe de ramener un nul important dans la course à l'Europe. 
Bilan : Payet semble désormais avoir gagné sa place en équipe de France et une absence à l'Euro semblerait incompréhensible.

Antoine Griezmann :
Deux buts, une passe décisive. What else? Le jeune madrilène continue d'enchaîner les prestations de grande classe semaine après semaine et commence à devenir le leader charismatique d'une équipe de France hyper offensive. 
Bilan : On a déjà hâte d'être cet été le voir briser quelques reins.

Hugo Lloris : 
Si l'on souligne les très bonnes performances de Mandanda à l'OM cette saison, on oublie trop souvent de le faire avec l'ancien lyonnais. Mais si Tottenham est 2nd de Premier League, Lloris n'y est pas pour rien. Auteur de 5 parades - dont une exceptionnelle face à Lallana - dans le match l'opposant a Liverpool, il est le grand artisan du match nul arraché par les Spurs contre les Reds. 
Bilan : Avec Lloris et Mandanda, s’il y a un poste auquel Deschamps n'a pas à se faire de souci, c'est bien celui de gardien.

André Pierre Gignac : 
Malgré la distance avec l’Europe, le Super Saïyen des Tigres continue d’enflammer le championnat mexicain. Avec son nouveau but d’une belle reprise de volée, il reste au sommet du classement des buteurs avec 9 buts.
Bilan : Si Benzema venait à ne pas être sélectionné à l’Euro, il serait l’un des grands favoris pour le remplacer numériquement, à défaut (pour l’instant) de pouvoir être titulaire à la pointe de l’attaque des Bleus.

 
Ils sortent de la liste : 

Mamadou Sakho : 
Inconstant depuis le début de la saison, le défenseur de Liverpool l'a encore été samedi face à Tottenham, avec seulement 25% de duels gagnés et une performance en demi teinte. Il ne rassure pas le secteur défensif des Bleus qui a souvent été pris à défaut lors des deux matches amicaux face aux Pays Bas et à la Russie. 
Bilan : Si c'est avec des bons attaquants qu'on gagne des matches, c'est avec de bons défenseurs qu'on gagne des titres. Le sélectionneur devra s'en souvenir au moment de composer sa liste le 12 mai prochain.

Ça peut vous intéresser