MENU
Coupe du monde 2022

Les Loups de Wolfsburg créent la surprise contre le Real Madrid

Les Loups de Wolfsburg créent la surprise contre le Real Madrid
Wolfsburg s'est imposé 2-0 face au Real Madrid - IconSport

C’était sans doute le quart de final le moins alléchant. Mais contre un monstre espagnol et pour leur premier quart de final en Ligue des Champions, c’est finalement Wolfsburg qui s’est imposé à domicile contre le Real Madrid (2-0).

Le Loup est sorti de l’ombre à la Wolksvagen Arena. Tous les termes ont été employés pour décrire cette rencontre en quart de final de la Ligue des Champions : « match déséquilibré », « le plus faible quart de finale ». Et pour cause. D’un côté, le Real de Madrid, une expérience incontestable en Ligue des Champions, qui sort d’un classico en ayant renversé 2 - 1 le champion espagnol. De l’autre, Wolfsburg, une saison douteuse en championnat Allemand, qui sort d’une sévère défaite contre le Bayer Leverkussen (3-0). Et surtout, leur tout premier quart de final de Ligue des Champions. Rien de très glorieux. Et pourtant… Alors que le Real enchaîne les attaques et les occasions, et que le loup allemand tente de résister aux assauts des madrilènes, la rencontre bascule à la 17ème minute. Sévèrement taclé dans la surface par Casemiro, Draxler offre un penalty à son coéquipier Rodriguez qui inscrit le premier but pour son équipe (17e). Elément déclencheur pour les hommes d’Hecking, les allemands retournent la tendance du match. Gareth Bale continue sans succès de servir Ronaldo et Benzema, le même Benzema dont le Real doit se passer pour le reste de la rencontre suite à une blessure sur un contact avec Naldo. L’incontournable Draxler, présent sur 75 % des buts de Wolfsburg cette année, reste fidèle à lui-même en permettant à son coéquipier Arnold de doubler la mise : en perçant une défense madrilène douteuse, il sert Henrique sur le côté droit qui centre ras de terre, juste avant qu’Arnold se jette sur le ballon pour tromper Navas (25e).

Wolfsburg prend la confiance

Le jeu du real reste aussi flou en deuxième période. A cause de la défense très organisée et l’envie incommensurable de Wolfsburg, ou l’absence de l’attaquant Français Benzema, les protégés de Zidane continuent de se jeter à l’avant sans succès. Bale enchaîne les centres, dont un énième sur Ronaldo qui reprend au point de penalty, mais il croise trop sa frappe et rate le cadre (49e). Sur 12 tentatives de tirs, seulement 2 ont été cadrées par le Real. Ronaldo, en retard sur son but chaque 55ème minute en Ligue des Champions, réussit à obtenir un coup franc intéressant à 35 mètres, suite à un léger jeu d’acteur sur une faute de Luiz Gustavo. Il frappe à ras de terre, mais son ballon vient s’écraser dans le mur adverse (62e). La rencontre continue sur le même rythme, les allemands continuent de se procurer plusieurs occasions, les madrilènes semblent quant à eux presque perdus dans cette confrontation. Wolfsburg reste sur son succès de 2 à 0, ce qui leur donne une avance importante avant le match retour mardi prochain à Madrid.

Les petits + du match

Un jeu d’acteur digne d’Hollywood, un officiel qui coure sur le terrain. Outre la très bonne surprise de Wolfsburg qui s’impose 2 à 0 sur sa propre pelouse face au monstre espagnol, cette rencontre avec le Real nous a offert deux autres bons moments. A la 69ème minute, Marcelo s’approche d’Arnold, se baisse, remonte en lui offrant un joli coup de tête dans le ventre qui rappellera sans doutes à certains le geste de son entraîneur… Mais juste après, le Brésilien se jette par terre et réclame une faute ridicule. Ce n’est pas fini pour Arnold puisque le jeune allemand se fait encore bousculer par Bale, qui récoltera un jaune, au même titre que le pauvre Arnold. Et à la fin du match, marqueur d’une soirée exceptionnelle pour Die Wölfe, un officiel allemand trop impatient d’attendre la fin du match franchit la ligne de touche pour faire un petit tour sur le terrain suivi par les manteaux jaunes de sécurité.

Ça peut vous intéresser