MENU
Coupe du monde 2022

L'OM assure (enfin) son maintien

L'OM assure (enfin) son maintien
DR

Dans match accroché et serré, Michy Batshuayi a inscrit son 16e but en championnat pour offrir le maintien à l'Olympique de Marseille dans le stade Jean Bouin. Les Angevins ont manqué de précision devant le but. Cette défaite 1-0 les place dans une situation très compliquée pour accrocher l'Europe.

Aux premiers abords, on pouvait légitimement s’inquiéter de la qualité de jeu qui allait être proposée par le SCO Angers et l’Olympique de Marseille en cette fin d’après-midi. Et si le niveau n’a pas été stratosphérique, c’est un match plutôt agréable que les deux équipes ont délivrées dans l’enceinte angevine. Les locaux ont failli surprendre une équipe marseillaise fébrile d’entrée de match. Alors que Sunu centre, Yattara parvient à reprendre de la tête mais le cadre se dérobe (2e). Il faut quelques minutes aux marseillais pour se mettre dans le bon sens, Zambo Anguissa et Barrada devant trouver leurs repères à la récupération. Ce dernier va d’ailleurs offrir un caviar à Batshuayi. Bien lancé côté droit, le Marocain adresse un centre parfait à l’attaquant marseillais qui n’arrive pas à reprendre le ballon du gauche (10e). Le Belge auteur d’une bonne première mi-temps, se rattrape quelques minutes plus tard. Bien lancé à l’entrée de la surface par Fletcher, à la limite du hors-jeu, Batshuayi s’avance dans la surface et trompe Letellier d’une frappe croisée (1-0, 24e).

L’attaquant manque de doubler la mise juste avant la pause. Après un beau numéro de soliste plein axe, il arrive devant la surface mais sa frappe du gauche rase le poteau du gardien angevin. Auparavant, le SCO avait manqué d’obtenir un pénalty. Yattara passait en revue tout le milieu marseillais forçant N’koulou à commettre une faute à la limite de la surface. Le coup franc tiré par Mangani dans la foulée passait juste au-dessus de la barre de Mandanda (17e). Par la suite, les deux équipes laissent quelques espaces sur les côtés mais ni Bouka Moutou (29e, 44e) côté Sporting, ni Alessandrini (27e, 45e+1) ou Mendy (40e) côté Olympien ne parviendront à trouver preneur pour leurs centres respectifs. Les deux équipes retournent au vestiaire avec une avance d’un but pour les visiteurs, qui ne sont plus qu’à 45 minutes d’assurer leur maintien en Ligue 1.

Angers trop imprécis

L’OM redémarre sur les chapeaux de roue. Batshuayi rate encore l’opportunité de mettre l’OM à l’abri. Sur un bon centre de Mendy qu’il ne peut reprendre assez fortement (54e), ou encore en perdant un duel face à Letellier alors qu’il avait été parfaitement lancé par Fletcher (58e). Les Marseillais vont peu à peu reculer et laisser la maitrise du ballon aux hommes de Stéphane Moulin. Ketkeophomphone manque par deux fois de grosses opportunités. D’abord par une frappe dans les nuages du stade Jean Bouin (75e) puis en gâchant une très belle action de Pierrick Capelle (entré en jeu à la place de Bourillon) en se prenant les pieds dans le tapis et le ballon simultanément (77e). Malgré ces opportunités et le soutien indéfectible du public, le SCO d’Angers ne parvient pas à venir à bout de la défense olympienne. Les hommes de Passi montrent cependant une certaine fébrilité, Batshuayi et Manquillo écopant chacun d’un carton jaune pour avoir gagné du temps. La dernière occasion angevine est stoppée par Mandanda qui s’impose dans les airs sur un coup franc de Mangani (93e). Tout un symbole tant il aura sauvé les siens du naufrage à de nombreuses reprises cette saison. Outre le maintien, l’OM, par ce succès 1-0 met fin à une série de 11 matchs sans succès en Ligue 1. Le SCO d’Angers voit ses chances d’accrocher l’Europe s’amoindrir sérieusement avec cette défaite. Ils se retrouvent 8es à 6 longueurs de Lille 6e et à 7 de Nice 5e.

Ça peut vous intéresser