MENU
Coupe du monde 2022

Dans l’ombre de Payet, il y a Noble

Dans l’ombre de Payet, il y a Noble
SI Payet est le chouchou chez les Hammers, Mark Noble ne démérite pas non plus (Icon Sport)

Alors que se profile la fin de saison des clubs et que les pronostics vont bon train quant à la composition des futures listes pour l’Euro, il y en a un dans l’ouest de Londres qui ne cesse de faire grimper sa cote. Un Anglais discret mais efficace. Un dénommé Mark Noble.

Quand on évoque West Ham cette saison, on n’a qu’un nom à la bouche : Dimitri Payet. Auteur d’une saison exceptionnelle dans la capitale britannique, le Français le mérite à plus d’un titre. Il a conquis les cœurs et saisit sa chance lors des derniers matchs des Bleus au point d’être désormais indissociable de l’aventure tricolore lors de l’Euro domestique à venir. Pourtant, la bonne tenue des Hammers en Premier League et leur actuelle 6ème place au classement (à un point de Manchester United) a aussi à voir avec les performances de leur Captain courage, Mark Noble. Milieu défensif fidèle à son club (il n’a déserté que lors de deux prêts) avec lequel il a d’ailleurs connu D1 et D2, Noble n’en finit plus de s’acclimater aux exigences du haut niveau au point de réaliser cette saison son meilleur exercice dans l’élite du football anglais. Ses sept buts actuels représentent d'ailleurs son meilleur total en Premier League. Quand on sait qu’on attend de lui un rendement plus défensif qu’offensif, la stat’ demeure flatteuse. Tout comme l’a été la dernière sortie de son entraineur Slaven Bilic à son égard : « Il n’y a aucun milieu de terrain qui réalise une meilleure saison que la sienne. Il s’est montré constant depuis le tout premier match à Arsenal. Il est juste incroyable. » Voilà qui est dit.

Un joueur qui fait l’unanimité chez les siens

Pour remettre les choses dans leur contexte, l’ancien international croate s’est exprimé de la sorte au sortir de la victoire de ses hommes contre West Bromwich (3-0) le week-end dernier, une démonstration au cours de laquelle son capitaine s’est fait remarquer grâce à un doublé. Et "le meilleur ami de Laurent Blanc" n’y va pas par quatre chemins : son joueur mérite de voir la France cet été. « J’ai été entraineur en sélection durant six ans et l’équipe nationale ne consiste pas à sélectionner les 23 meilleurs du pays. » Sans aller jusqu’à dire que son poulain ne fait pas partie de la crème de la crème anglaise, Bilic le voit apporter plus encore que ses qualités de footballeur. « Ce n’est pas un top joueur parce qu’il a marqué deux fois aujourd’hui, précise le Croate. C’est chaque jour, à chaque match, à chaque séance d’entrainement. Il a la classe absolue. Mark est une personne géniale aussi. Il joue merveilleusement bien. Il peut aider l’Angleterre. » Même son de cloche chez le défenseur James Collins qui n’a cessé de côtoyer Noble au cours de la dernière décennie. « Je ne comprends pas pourquoi on ne lui donne pas sa chance, s’est lamenté le Hammer après le match contre West Brom’. Ca fait dix ans que je joue avec lui et c’est un des tout meilleurs. »

Duel Noble/Wilshere en vue ?

L’appel du pied de ses proches du côté de West Ham peut-il alors suffire à Mark Noble pour rejoindre l’escouade aux trois lions lors de sa prochaine conquête en France ? Rien n’est moins sûr mais l’espoir est sauf. La blessure ligamentaire que s’est fait Jordan Henderson au genou a redistribué les cartes au milieu de terrain. Alors que le capitaine des Reds était pressenti comme membre du onze-type de Roy Hodgson, son absence des pelouses françaises est presqu’assurée. Après une saison galère, le joueur de Liverpool pourrait donc légitimement céder sa place à celui de West Ham. Sauf que Noble, qui a connu toutes les sélections chez les jeunes, n’a jamais été rappelé nulle part passés 21 ans. Celui qui soufflera ses 29 bougies dans quelques jours n’a d’ailleurs plus trop le temps. Le train de l’Euro sera l’un des derniers à prendre. Et s’il y a effectivement une place à récupérer parmi les 23 Anglais, il semble qu’il ait à la disputer à Jack Wilshere, revenu récemment d’une longue blessure du côté d’Arsenal. Si le Gunner a la faveur des pronostics, Noble a sa constance pour lui. Il semble assuré que l’un des deux sera présent à Marseille le 11 juin prochain pour y défier la Russie (21h). Mais assurément pas les deux.

 

Ça peut vous intéresser