MENU
Coupe du monde 2022

Griezmann : un Ballon d’Or chez les Bleus ?

Griezmann : un Ballon d’Or chez les Bleus ?
Antoine Griezmann peut prétendre au Ballon d’Or 2017 à condition de faire un grand Euro en Bleu (Icon Sport)

Qualifié pour la finale de la Ligue des champions, décisif en toute circonstance depuis le début de la saison, quasi-leader de la Liga avec son club... Antoine Griezmann réalise pour l’instant une saison de tout premier plan. A l’heure actuelle, l’international tricolore est même virtuellement finaliste du Ballon d’Or. Oui, vous avez bien lu.

N’y allons pas par quatre chemins ! Antoine Griezmann est un Ballon d’Or 2017 en puissance. Ca peut faire sourire, car oui, c’est certainement trop tôt pour le dire. Vous vous dîtes que la mainmise sur le trophée suprême par le duo Messi-Ronaldo est telle qu’elle rend impossible un changement de dynamique avant que l’un et l’autre aient raccroché les crampons ? Eh bien pas si sûr. A y regarder de plus près, en ce mercredi 4 mai 2016, Antoine Griezmann devance peut-être même les deux mastodontes aux points. Ou au moins un. S’il est dominé par Léo Messi au classement des buteurs de la Liga et plus encore par Cristiano Ronaldo, le Français marque plus les esprits à l’heure où les superbes performances du quintuple et du triple lauréat deviennent (presque) banales. L’émergence du natif de Mâcon ne laisse personne indifférent sur la planète foot et ses réalisations décisives en quarts et en demies de la Ligue des champions risquent de peser très lourd dans le décompte final. Alors que Lionel Messi a réalisé sa pire saison de C1 depuis des années et a quitté le navire avant le dernier carré, le Français, futur finaliste, a déjà marqué cette édition de son empreinte, lui.

Cristiano Ronaldo VS Griezmann ?

Qu’il devienne champion d’Espagne ou non, Lionel Messi semble de toute façon d’ores et déjà largué dans la course. La bonne tenue du Barça est légèrement plus imputable à un Luis Suarez qui survole le classement des buteurs espagnols qu’à l’Argentin. Avez-vous réellement en mémoire un match où la Pulga a fait des grosses différences cette saison ? Vous verrez bien que vous ne trouverez rien de scotchant. Le souci d’Antoine Griezmann s’appelle en fait Cristiano Ronaldo. Immense en quarts contre Wolfsbourg (triplé au match retour), opportuniste contre Malmö en poules (six buts inscrits en deux matchs), le Portugais a déjà scoré 16 fois en C1, 9 fois plus que « Grizou ». Le monstre Ronaldo, incertain avant d’être finalement confirmé apte pour le retour face à City (ce soir, 20h45), pourrait bien disputer une page de l’histoire au Français lors d’une éventuelle finale 100% madrilène, à Milan le 28 mai prochain. Le vainqueur prendrait à coup sûr une option sur le Ballon d'Or. A l’avantage de Griezmann : il donne plus l’impression d’avoir porté l’Atlético sur son dos que ne l’a fait Ronaldo. Ces derniers temps, le sauveur se nomme Gareth Bale côté Maison Blanche. Et malgré ses 31 buts en championnat, l'ancienne idole d'Old Trafford ne devance pas Antoine Griezmann au classement domestique. Alors que le titre reste promis au Barça, tout pourrait donc se décider à l’Euro.

Ca change quoi pour les Bleus ?

Tous les deux ans, l’attribution du Ballon d’Or prend évidemment en compte les résultats individuels obtenus lors des compétitions internationales. En cela, Léo Messi à la Copa America Centenario et Griezmann et Ronaldo sur les pelouses françaises joueront gros cet été. Pour l’équipe de France, c’est une aubaine. L’éviction de Karim Benzema n’aura laissé de doute que l’espace de quelques semaines. Qui prendra les clefs du camion en juin ? Maintenant on le sait : c'est Tonio ! Posséder dans son rang un joueur qui aligne une saison aussi riche et aussi enthousiasmante ne pourra être qu’un plus pour les partenaires de Paul Pogba. L’ancien joueur de la Real Sociedad sera craint et a fortiori, surfera sur une vague de confiance insoupçonnable il y a peu. Le leader d’attaque chez les Bleus, ce sera évidemment lui et son appétit n'en sera que plus grand s’il se sait encore en course pour la récompense individuelle suprême. Si le physique du joueur tient bon, l’équipe de France ne s’en portera que mieux. Si l’attaquant tricolore remporte en plus la Ligue des champions avant l’Euro, un parcours de premier plan avec les Bleus et une compétition marquée de son empreinte mettront le Ballon d’Or à portée de ses mains. Quoi qu’il en soit, le fait est qu’Antoine Griezmann a définitivement changé de dimension ces dernières semaines. Dans son sillage, l’équipe de France également. Didier Deschamps ne peut que s’en réjouir. La France entière aussi.

 

 

 

 

 

Ça peut vous intéresser