MENU
Coupe du monde 2022

En haut, rien de nouveau : Monaco, Nice et Lille en Europe

En haut, rien de nouveau : Monaco, Nice et Lille en Europe
DR

Monaco jouera le troisième tour préliminaire de la Ligue des champions après sa victoire contre Montpellier (2-0). Les Niçois échouent à une belle 4ème place après leur succès à Guingamp (3-2) alors que la victoire de Lille à Saint-Etienne (1-0) permet aux Nordistes de ravir la 5ème place aux Verts.

Pour le compte de cette 38ème et dernière journée, la course à l’Europe n’était toujours pas terminée. On rêvait d’un scénario similaire à la dernière soirée de Ligue 2 d’hier soir, on a finalement eu droit au suspense digne d’un épisode de Plus Belle La Vie. Alors que dès le début du multiplex, on a cru aux chances niçoises de se qualifier en Ligue des Champions (Pléa, 2ème), Monaco réagit par Cavaleiro moins d’une minute plus tard. Les deux égalisations guingampaises face au Gym (Erding, 19ème et Genevois csc, 55ème) et le pénalty transformé par Fabinho (32ème) ont vite fait comprendre que la lutte pour la troisième place était terminée. Finalement, Nice l’emporte 3-2 mais en vain, puisque les Monégasques ont facilement géré leur avance de deux buts face à Montpellier, et joueront ainsi les barrages de Ligue des Champions.

L’ASSE premier supporter du PSG

Alors qu’ils avaient l’avantage de la cinquième place avant la 38ème et dernière journée devant Lille, la défaite à domicile des Verts face au LOSC 1-0 les oblige à attendre avec impatience la finale de Coupe de France samedi prochain. Saint-Etienne regardera avec un grand intérêt cette finale puisque si Paris l’emporte, ce sont les joueurs de Galtier qui iront en barrages d’Europa League. En revanche, si l’Olympique de Marseille gagne, les Stéphanois auront tout perdu à la dernière journée, la qualification en coupe d’Europe filant au profit des Marseillais. Dans le Nord, Antonetti aura donc réussi à réveiller les Lillois en deuxième partie de championnat, notamment grâce à ses recrues offensives. Décisives, ces recrues l’ont encore été lors de cette dernière journée : Rony Lopes a provoqué le pénalty de la gagne, tiré par Eder (41ème). Le Portugais envoie donc les siens en barrages d’Europa League la saison prochaine.

Ça peut vous intéresser