MENU
Coupe du monde 2022

Un jour, un Bleu : ce qu'il faut savoir sur Christophe Jallet

Un jour, un Bleu : ce qu'il faut savoir sur Christophe Jallet
Christophe Jallet, défenseur de l'équipe de France (Icon Sport)

Ils seront 23 pendant l’Euro à défendre les couleurs bleu-blanc-rouge sur les terrains français. Alors que Didier Deschamps s’est chargé du casting, notre rédaction s’occupe des portraits au cas par cas, au jour le jour. Aujourd’hui, on s'intéresse à notre divin chauve national, on parle bien sûr de Christophe Jallet.

Ce que tout le monde sait sur lui

Arrière droit de métier, Christophe Jallet a commencé sa carrière chez les Chamois Niortais où il est devenu champion de National, ce n’est qu’en 2006 que le FC Lorient ira le chercher dans son club formateur. Auteur de trois bonnes années en Bretagne, il signe en 2009 au Paris Saint Germain où il devient vite la coqueluche des supporters. Avec le club parisien il deviendra double champion de France et gagnera la coupe de la Ligue, la coupe de France ainsi que le Trophée des Champions. Et c’est à l’issue de la saison 2013-2014 qu’il s’engagera avec l’Olympique Lyonnais, un club qu’il amènera deux fois de suite à la deuxième place du championnat sans qu’aucun supporter n’ait jamais eu à se plaindre de lui. Il est comme ça Jallet, un bon joueur mais pas une forte tête (bien qu’il en ait une grosse).

Ce que seuls les pros connaissent sur lui

Né à Cognac, Christophe Jallet est pisté très tôt par les Chamois Niortais alors qu’il n’a que 13 ans. Et ses parents, qui le juge trop jeune pour rentrer dans le milieur du foot refuse alors de le laisser partir. Et c’est finalement deux ans plus tard qu’il rejoindra les Chamois. Son entraîneur d’alors, Philippe Hinschberger, le fait jouer en défense centrale durant les premières années puis décide finalement de le placer sur un côté, le droit, car il trouve que Christophe n’est pas assez « méchant » pour jouer au centre. Un repositionnement finalement bienvenu car le Lyonnais joue toujours à ce poste là.

L’info pas très utile

Jallet n’a pas souvent été un comédien sur le terrain. En revanche il l’a déjà été pour le petit écran. En Avril 2013, le Parisien de l’époque est allé tourner avec 4 de ses coéquipiers dont on taira le nom (Zoumana Camara, Nicolas Douchez, Sylvain Armand, Clément Chantôme, oups…) dans un épisode de la série Léo Matteï, brigade des mineurs. Une série qui passe sur TF1 avec Jean Luc Reichmann. Tout cela deux jours avant un quart de finale face au FC Barcelone, bien vu les gars !

Ce qu’il préférerait qu’on ne sache pas

Sa vie privée. Le Lyonnais est tout simplement l’un des joueurs les plus discrets du groupe France. Il ne parle pas pour ne rien dire et n’ira pas mettre des photos de sa vie sur les réseaux sociaux. Un garçon pudique. Ce qu’il faut (aussi) dans cette nouvelle équipe de France.

Ce qui sera bientôt vrai le concernant

Auteur d’un excellent Euro qu’il gagnera avec l’Equipe de France après avoir convaincu Deschamps de le titulariser à la place de Sagna, il surfera sur cette bonne vague pour enchaîner sur sa dernière saison avec l’Olympique Lyonnais. Et il aidera le club à remporter un nouveau titre de champion de France et à arriver en demi finale de Ligue des Champions après avoir éliminé… le Paris Saint Germain en quart.

L’info pas vraie

A l’origine, la chanson sortie par Maitre Gims devait s’appeler « Sappé comme Jallet » mais l’OL a catégoriquement refusé cela, estimant que cela nuirait à l’image du joueur. Finalement le rappeur changera le « Jallet » par « jamais » et la chanson aura le succès qu’on lui connaît aujourd’hui.

A lire également:

Le portrait d'Antoine Griezmann
Le portrait de Steve Mandanda
Le portrait de Laurent Koscielny
Le portrait de Jérémy Mathieu
Le portrait de Paul Pogba
Le portrait d'Eliaquim Mangala
Le portrait de Moussa Sissoko
Le portrait de Lucas Digne
Le portrait d'Olivier Giroud

Ça peut vous intéresser