Coupe du monde 2022

J-18 : Made in France

J-18 : Made in France
J-18 avant le début de l'Euro 2016

Dans une semaine exactement se jouera le premier match de préparation à l’Euro 2016 des Bleus face au Cameroun. A Nantes lundi prochain, Didier Deschamps pourra alors essayer toutes sortes de combinaisons de joueurs inclus dans la liste des 23 qu’il a choisis. Dans cette liste réside une grande majorité de joueurs évoluant hors de France : 18 des hommes choisis par le sélectionneur font le bonheur d’un club étranger, et c’est un record.

A moins de trois semaines de l’Euro, on connait déjà une bonne partie des acteurs qui nous feront vibrer pendant un mois. A part quelques exceptions souvent dues à des blessures, comme le doute qui plane autour de Varane, les 23 joueurs qui représenteront chaque nation sur les terrains français sont connus. Pour ce qui est de l’équipe de France, Deschamps n’a pas beaucoup innové et renouvelle principalement sa confiance à ceux qui avaient participé à la Coupe du monde 2014 sous sa coupe. La Ligue 1 paie clairement son déficit de qualité et de moyens financiers, puisque ne réussissant pas à garder ses bons joueurs, 18 des 23 Bleus jouent cette saison à l’étranger : un record ! Dans cette liste de 23 joueurs – sans compter les éventuels réservistes -, le championnat le plus représenté est encore une fois la Premier League, avec 10 joueurs évoluant outre-manche (Lloris, Sagna, Mangala, Koscielny, Cabaye, Kanté, Sissoko, Payet, Giroud et Martial). Une large majorité donc, puisque la Ligue 1, seulement deuxième fournisseur de Bleus, ne compte que 5 de ses joueurs français sélectionnés pour l’Euro, dont deux gardiens remplaçants (Costil, Mandanda, Jallet, Matuidi, Diarra). Pour le reste, l’Italie gagne deux représentants de plus qu’en 2014 (Evra, Digne et Pogba), au profit de la Ligue 1 et de la Liga (Mathieu, Varane, Griezmann). Les championnats allemand et mexicain comptent un seul et unique joueur dans la liste (Coman, Gignac), quand le championnat portugais n’en possède cette année aucun, alors que Mangala jouait à l’époque à Porto.

Retrouvez la liste des 23 Bleus et ses décryptages ici.

C’était il y a 18 ans cette année : les Bleus étaient champions du monde, en France.

Ça peut vous intéresser