MENU
Coupe du monde 2022

Ça se prépare comment chez les Belges ?

Ça se prépare comment chez les Belges ?
Marc Wilmots, sélectionneur de la Belgique

Présents à Lausanne (Suisse) depuis lundi, les Diables Rouges ont entamé leur préparation avec un groupe restreint où Marc Wilmots doit composer avec de nombreux blessés. Petite excursion au sein de la sélection belge « une fois ».

Voilà trois jours que les Diables se sont retrouvés dans la fraicheur suisse, pour débuter la préparation. Un groupe limité, amputé de nombreux éléments comme Kompany, Lombaerts et Meunier, tous défenseurs, obligeant Wilmots à appeler Laurent Ciman (Impact Montréal) en renfort. Pour autant, certains joueurs incertains sont encore avec la sélection comme le milieu Radja Nainggolan. Pourtant atteint d’une déchirure de 1,4 centimètre au mollet, devant le mettre sur la touche pour deux semaines, le Belge « iroquois » à tout de même participé aux premières séances. « L’objectif était la stabilité et le renforcement musculaire. Les exercices ne présentaient aucun danger pour sa blessure » a précisé Marc Wilmots en conférence de presse. Le joueur de l’AS Roma ne devrait toutefois pas participer au match amical contre la Suisse, prévu samedi. 

Origi : « On veut remporter l’Euro »

Concernant le reste de l’équipe, le moral semble être au beau fixe. Même si la langue de bois est souvent de sortie, certains joueurs ne cachent pas leurs ambitions pour l’Euro. Présent devant la presse, Divock Origi a affirmé que remporter cette compétition était le « but ultime ». Encore marqué par les deux défaites avec Liverpool en finale contre City (League Cup) et Séville (C3), l’attaquant Belge veut tout faire pour aller au bout du tournoi. Aider ses coéquipiers, quitte à jouer sur l’aile. « Je me considère comme un n°9, mais qui peut jouer aussi sur le flanc. Je jouerai où le coach me placera » a conclu Origi qui pense pouvoir « apporter quelque chose à cette équipe ».

Hazard capitaine

Une équipe diminuée mais pleine de ressources et de talents. La jeunesse aura un rôle important, dans le sillage d’un Kevin DeBruyne auteur d’une belle saison avec Manchester City…et en tête des ventes de maillots des Diables Rouges devant Hazard, Witsel and co. Anecdotique certes, mais cela montre néanmoins que le rouquin a pris une nouvelle dimension cette saison. Avec la grosse fin de saison d’Eden Hazard, la doublette aura la tâche de mener les Belges vers les sommets. Si le virevoltant citizen est en pleine confiance, l’ailier de Chelsea devra supporter une pression supplémentaire. Wilmots l’a en effet désigné capitaine après le forfait de Kompany. Une reconnaissance pour l’ancien lillois qui se sait attendu dans cet Euro. Comme l’ensemble de la sélection belge, perçue comme un outsider dangereux.


A voir aussi : 
Portrait de Romelu Lukau

Ça peut vous intéresser