MENU
Coupe du monde 2022

Saint-Denis, entre passion et émotion

Saint-Denis, entre passion et émotion
Euro-2016-france.net / Icon Sport

Françaises, Français. C'est avec une grande fierté que le Stade de France que je suis vient clôturer cette rubrique #LeMeilleurPourLaFin. Mais ne soyez pas tristes, ça signifie que demain, c'est le grand jour !

Avec 81 338 places, je suis le plus grand stade de foot français. Comme JoeyStarr, je viens de Saint-Denis, Saint-Denis, fon-fonky fresh. Alors viens pas m’emmerder ou je présente ton arcade à ma main. Je ne suis peut-être pas le plus vieux mais je suis sans doute le plus prestigieux. Après tout, le talent n’a pas d’âge #KurtZouma. Avant de vous parler de mon baptême, laissez-moi vous conter mes origines parce que oui monsieur, oui madame, j’ai des origines.

1998 : une naissance et un titre

Je dois mon existence à la Fédération internationale de football association (FIFA, pour les intimes). Le 2 juillet 1992, Paul Pogba n’est même pas encore né quand elle choisit la France pour organiser la Coupe du monde de football de 1998. Mais pour cela, notre beau pays doit s’engager à construire un grand stade pour l’occasion le Parc des Princes étant jugé trop petit (ahaha, quel nain ce Parc des Princes).

Du coup, le 28 janvier 1998, jour du dixième anniversaire de Gianluigi - mais loin d’en être un – Buffon, je suis baptisé par Jacques Chirac, alors président de la République, lors d’un France-Espagne (1-0). Ce jour-là, mes filets tremblent pour la première fois et le buteur n’est autre qu’un certain Zinédine Zidane. Voyez plutôt :

Chez moi, on peut croiser : Des gens qui chantent. Plus ou moins juste, certes, mais ça fout des frissons. A écouter avec une petite laine sur les épaules.

On a pu voir : un tas d’artistes. Du ballon rond, déjà, puisque j’accueille chaque année les finales de la Coupe de France, de la Coupe de la Ligue et j’ai eu la finale de la Ligue des champions en 2000 et 2006. Du ballon ovale, aussi, puisque je reçois les matches du Tournoi des Six nations et la finale du Top 14. Du saut, de la perche et de la vitesse, également, puisque j’ai hébergé les Championnats du monde d’athlétisme en 2003. D’ailleurs, si je puis me permettre, je suis le seul stade au monde à avoir accueilli une finale de Coupe du monde de football (1998) et une finale de Coupe du monde de rugby (2007). A 18 ans, c'est pas dégueu.

Mais aussi des artistes du chant. Alors que Diam’s fête sa majorité et kiffe la vibz avec ceux qu’elle aime, les Rolling Stones sont les premiers à se produire chez moi avec Jean-Louis Aubert en première partie le 25 juillet 1998. Première fois toujours, l’amoureux des stades Johnny Halliday est le premier à avoir donné trois représentations consécutives et cela, à trois reprises. J’ai commencé à lui faire payer un loyer, cela va sans dire. Parité oblige, Céline Dion a sorti la grand voile et glissé sous le vent jusqu’à chez moi pour être la première femme à se produire dans mon enceinte. C’était tellement bien que j’avais l’impression d’être dans un autre monde.

(Oui, je suis un grand fan. J’ai tous ses CD, je les écoute en cuisinant)

(Oui, un stade, ça sait cuisiner)

Et y'en a eu d'autres aussi : Tina Turner, AC/DC, U2, Madonna, Mylène Farmer, Muse, Indochine, Yannick Noah, Prince, Red Hot Chili Peppers, Lady Gaga, Rihanna, Eminem, les One D, Beyoncé...

Un match mémorable : France-Brésil, le 12 juillet 1998. Dix-huit ans plus tard, les mots me manquent toujours autant alors je vous mets les images :

Les affiches

Vendredi 10 juin, à 21 heures : France-Roumanie

Lundi 13 juin, à 18 heures : Eire-Suède

Jeudi 16 juin, à 21 heures : Allemagne-Pologne

Mercredi 22 juin, à 18 heures : Islande-Autriche

Lundi 27 juin, à 18 heures : Italie-Espagne

Dimanche 3 juillet, à 21 heures : France-Islande

Dimanche 10 juillet, à 21 heures : Portugal-France


Je n’ai plus qu’une chose très originale à ajouter : ALLEZ LES BLEUS !

(Et vive Céline)

Ça peut vous intéresser