MENU
Coupe du monde 2022

Silence, commentateurs sportifs en scène !

Silence, commentateurs sportifs en scène !
Grégoire Margotton (Icon Sport)

Margotton, Josse, Balbir... Faites vos jeux ! Pour 110 millions d'euros, une somme record, les droits de retransmission télé ont été accordés depuis plus de deux ans à trois chaînes (TF1, Bein sport et M6). Des commentateurs aux questions posées aux joueurs lors des conférences de presse, ces trois médias sur-puissants rivalisent d'inventivité pour couvrir la compétition de la meilleure façon qui soit. Pour finalement nous offrir une couverture classique, qui reste sur les mêmes bases que les compétitions précédentes.

Avec la plupart du temps le même match retransmis sur deux chaînes différentes, chacun est libre de faire son choix. Mais en coulisses, les équipes de rédaction se livrent un combat aussi physique que sur les terrains pour animer, innover et sortir l'information qui fera la différence auprès du public.

Des équipes de "choc" pour animer l'euro.

Vous l'aurez remarqué, de nombreux changements ont eu lieu dans les duos de commentateurs pour l'euro. Le plus voyant se comme Grégoire Margotton. Successeur de Christian Jeanpierre aux côté de Bixente Lizarazu, Margotton bouleverse le paysage audiovisuel de cet euro. Une voix made in canal, qui a une grande expérience du direct, qui hypothétiquement confond rarement deux joueurs... Mais seulement hypothétiquement. Y a-t-il un syndrome TF1 pour les commentateurs sportifs ? Depuis les regrettés Gilardi et Roland, les voix du football ont la maladie de la langue de bois. En plus de confondre Sagna et Pogba trois fois par match, le manque d'ambiance, les petits tacles aux adversaires de l'équipe de France, les phrases mythiques, manquent. Les voix suaves et polissées des commentateurs sont pour moi un frein à l'accompagnement du téléspectateur pendant la rencontre. Niveau information pendant le match, rien à dire. Les changements sont annoncés, l'état de la pelouse est toujours étudié à la 5ème minute de jeu précise, le moindre mouvement des remplacants sont bien-sûr étudiés pas les hommes de terrain. Mais, malheureusement, on ne compte plus les usures des touches "mute" de votre télécommande. Devrons-nous allés jusqu'à nommer un "Greg", capitaine de soirée pour commenter les matchs à domicile pour obtenir un certain début d'ambiance pendant les retransmissions ?

Du côté de M6, le recrue phare aurait dû être l'encien joueur de Newcastle et du PSG David Ginola. Mais après son malaise lors d'un match de football, c’est Denis Balbir qui endosse la responsabilité de star du commentaire pour cet euro. À mon sens l'un des meilleur metteur d'ambiance des tribunes de presse. M6 va retransmettre la finale le 10 Juillet prochain, et ce n'est pas plus mal. Le rêve de voir associer un jour Margotton et Balbir pour commenter l'équipe de France, quitte à supprimer le rôle du consultant, ne se situe donc pas demain, ni après demain, tant les chaînes se sont installées dans un confort auditif.

Pour ce qui est de Bein, les équipes de la saison régulière ont été renouvelées. Sûrement la meilleure chaîne si vous voulez comprendre et connaître les équipes qui composent cette compétition.

La très bonne audience du l'équipe de France, plus de 14 millions de téléspéctateurs, doit certainement conforter les diffuseurs. Mais tout le monde attend LE commentateur qui nous donnera envie de monter le son de notre télévision, tout en savourant une bonne bière avec nos proches ou même des inconnus.

S'il vous plaît, messieurs, un peu d’ambiance !

Voir le programme TV de l'Euro 2016 »

Ça peut vous intéresser