Coupe du monde 2022

Et si le Portugal remportait l’Euro ?

Et si le Portugal remportait l’Euro ?
Cristiano Ronaldo (Portugal)

Imaginez, le 10 juillet prochain le Portugal de Ronaldo soulève la coupe et permet à CR7 de gagner le Ballon d’Or. Beaucoup diront que le Portugal n’a pas les armes pour gagner l’Euro. Laissez-nous vous expliquer pourquoi ce scénario est envisageable.

Le Portugal aime l’Euro :

Depuis 1996 le Portugal a toujours été en quart de finale si ce n’est mieux. Quart de finaliste en 1996 et 2008, demi-finaliste en 2000 et 2012 et finaliste en 2004, le Portugal connait le haut niveau et possède une équipe capable de battre les meilleurs. Finaliste malheureux en 2004 derrière la Grèce à la surprise générale, le Portugal laissait ce jour là filer sa véritable chance de s’imposer. En 2012 Ronaldo & Co étaient éliminés par l’Espagne aux tirs au but. Cette année pourrait être la bonne.

Une défense expérimentée :

Avec la charnière Pepe-Carvalho et des latéraux comme Guerreiro et Vieirinha, la Selecção possède donc une défense plus qu’expérimentée. Avec un total de 185 sélections à eux 4, ils ont la maturité que peu d’équipes possèdent à cet Euro. Aujourd’hui, les deux centraux ne sont pas au meilleur de leur niveau, mais on sait bien que quand Pepe est dans son match il est l’un si ce n’est le meilleur défenseur du monde. En ce qui concerne les latéraux, Vieirinha a l’expérience pour défendre sur les meilleurs, tandis que Guerreiro peut jouer décomplexé avec ses jambes de feu.

Une base offensive sans limites :

Avec un duo offensif composé de Ronaldo et Nani, qui se connaissent à merveille, tout est possible. Les deux joueurs évoluaient ensemble avec United et se complétaient parfaitement. Auteur d’un très bon match contre l’Islande, Nani a prouvé qu’il était au niveau après quelques saisons en dilettantes. En ce qui concerne Ronaldo, plus besoin de le présenter, il sait que le Ballon d’or se joue sur cet Euro. Enfin, les remplaçants, comme Quaresma, Renato Sanches ou encore Eder sont capables d’apporter à leur manière sur le jeu portugais.

Le Portugal possède donc les armes pour battre n'importe quel adversaire. Son point faible est finalement son manque de confiance en soi, notamment à la vue des précédents résultats et des éliminations successives aux portes de la finale. Avec Fernando Santos à la tête du Portugal depuis l'échec de la Coupe du monde 2014, qui a notamment remis en selle Quaresma, les coéquipiers de Ronaldo sont donc plus que prétendants à la victoire finale.


Ça peut vous intéresser