Coupe du monde 2022

Quoiqu’il arrive, l’Albanie aura réussi son Euro

Quoiqu’il arrive, l’Albanie aura réussi son Euro
Euro-2016-france.net / Icon Sport

Pour son premier Euro, l’Albanie a pour le moment connu 2 fois la défaite. Vous me direz que c’est un très mauvais bilan et qu’il faudrait une victoire contre la Roumanie pour espérer finir dans les 4 meilleurs troisièmes, mais pour nos spécialistes, en être arrivé là est déjà une grande victoire.

La surprise des éliminatoires :

On se souvient tous de la victoire de l’Albanie sur l’Equipe de France le 13 juin 2015. A cette époque on imaginait encore mal l’Albanie se qualifier pour l’Euro suivant. Dans un groupe relevé pour une si petite équipe, avec le Portugal, le Danemark ou en la Serbie, on ne donnait pas chère de leur peau. Cette équipe composée de joueurs clairement inexpérimentés a pourtant su profiter des doutes de ses adversaires pour s'en sortir. Après 10 rencontres, l’Albanie se qualifie directement à l’Euro en terminant deuxième, devant le Danemark et la Serbie et derrière le Portugal. Avec un succès sur la pelouse de la Seleçao et notamment 2 matchs nuls contre les coéquipiers de Bendtner, l’Albanie tient tête aux cadors de sa poule.
L’ouverture a 24 équipes a donc permis à cette toute petite nation de s’inviter à sa première compétition majeure. Déjà une victoire pour cette équipe, quelqu'en soit le résultat.


A deux doigts d’un Euro parfait :

Dans un groupe abordable, les Rouges et Noirs arrivent avec l’envie de bien faire. Dans une première rencontre où les faits de jeu ont eu raison de leurs espoirs, avec notamment l’exclusion prématurée de Cana (36’), les joueurs de Gianni de Basi sont passés proche d’un premier exploit contre la Suisse (défaite 1-0). Avec de nombreuses occasions de buts manquées, dont un face à face de Shkelzen Gashi en toute fin de rencontre, l’Albanie a prouvé qu’elle n’était pas à l’Euro par hasard.
Dans sa deuxième rencontre, l’Albanie a faillit créer la surprise face à l’équipe de France. Contre des Bleus timorés et des individualités comme Martial ou Pogba aux abonnés absents, l’Albanie est passée proche de l’exploit. Avec un poteau en début de seconde période sur lequel Lloris semblait plus que battu, et une défense regroupée qui ne laissait que peu d’espaces, tout semblait possible. Les Rouges et Noirs craquaient finalement à 1 minute du terme par Griezmann puis une seconde fois par Payet dans le temps additionnel.
Malgré ses 2 défaites, cet Euro reste une réussite car l’Albanie a tout simplement réussi à prouver ses forces devant l’Europe entière et rendre fière tout un pays. Il reste une rencontre, ce soir à 21 heures contre la Roumanie pour espérer rallier les huitièmes. Avec 3 points la qualification serait encore envisageable pour les coéquipiers de Cana, qui dispute par la même occasion sa première et dernière compétition internationale. 

Ça peut vous intéresser