MENU
Coupe du monde 2022

L’Antisèche de l’Euro : Phases de poules 2

L’Antisèche de l’Euro : Phases de poules 2
A l’aise, Blaise !

On vous a parlé de la réponse de Chiellini à Ibrahimovic, d’un joueur Croate qui joue avec un bonnet de water-polo ou même d’un but de Cristiano Ronaldo, et vous n’y avez rien compris. Vous vous êtes demandé si vous regardiez le même Euro que tout le monde. Nous sommes là pour vous ! Avec l’Antisèche de l’Euro, vous saurez participer à toutes les conversations concernant ce qui s’est passé sur le terrain, et même en dehors, durant cette deuxième partie des phases de poules.

MERCREDI 15 JUIN

Roumanie 1–1 Suisse :
Avant les nombreuses glissades artistiques de l’Equipe de France sur la « pelouse » du Stade Vélodrome, place aux chorégraphies Roumaines et Suisse, quittées sur un score de parité (1-1) dans le groupe A.


France 2–0 Albanie :
Les Bleus ont fait peur aux Français pendant près de 90minutes avant de voir Griezmann puis Payet offrir la victoire au pays hôte de l’Euro face à l’Albanie (2-0). Vu la tête que faisait Blaise Matuidi, le milieu de terrain parisien était lui aussi effrayé du résultat avant le tournant du match dans les arrêts de jeu. Les internautes se sont bien amusés en le détournant sur Twitter.

 

 

JEUDI 16 JUIN

Angleterre 2–1 Pays de Galles :
L’ouverture du score sur coup franc de Gareth Bale n’aura pas suffi aux Pays de Galles pour remporter le choc face à l’Angleterre. L’égalisation de Vardy puis le but de la victoire signé Sturridge dans les arrêts de jeu aura fait chavirer le cœur des supporters gallois, même si certains arrivent rapidement à s’en remettre.

Malgré la victoire 2-1, les fans anglais ont commencé une collecte d’argent sur internet pour renvoyer Raheem Sterling à la maison.


Allemagne 0–0 Pologne :
Une petite pensée aux commentateurs de la rencontre Allemagne-Pologne, qui ont, non seulement commenté le premier 0-0 de l’Euro, mais qui ont eu à prononcer le nom du numéro 3 polonais, Jedrzejczyk.

 

VENDREDI 17 JUIN 

Italie 1-0 Suède :
A défaut de marquer avec la sélection suédoise, Zlatan est le pro de la punchline. Provoqué et longtemps bousculé sur le terrain par Giorgio Chiellini lors de la rencontre face à la Suède, l’ancien Parisien a répondu aux journalistes qui s’interrogeaient sur les tensions avec le défenseur Italien. La réponse d’Ibrahimovic : « Il n’y a pas eu de problèmes. S’il y en avait eu un, Chiellini serait déjà à l’hôpital. » Le joueur de la Juventus s’est amusé à lui répondre sur on compte Facebook : « J’ai toujours apprécié Ibra. Surtout pour sa sympathie. Dans le foot, il faut un peu d’ironie. » Nous aurions bien aimé demander à Chiellini ce qui fait plus mal, une morsure de Suarez ou se faire Zlataner.

République Tchèque 2–2 Croatie :
Violemment blessé lors du premier match de la Croatie à la tête face à la Turquie (0-1), le Croate Corluka a pris les choses en main, et a décidé de porter un bonnet de water-polo face à la République Tchèque. A chacun sa technique pour se sentir à l’aise sur le terrain.

 

 

 

Espagne 3–0 Turquie :
En inscrivant le premier 3-0 de la compétition, les champions d’Europe en titre ont frappé fort face à une équipe de Turquie complètement surmenée par l’efficacité offensive des Espagnols.

 

 

SAMEDI 18 JUIN

Belgique 3-0 Irlande :
La Belgique a attendu la seconde mi-temps pour se réveiller face à l’Irlande. Après une première période sans buts, Lukaku est allé inscrire son doublé avant que Witsel n’achève les Irlandais avec le but du 3-0.

 

 

En Angleterre, ça ne se siffle pas.

 

 

Islande 1–1 Hongrie :
La stat inquiétante du jour pour les supporters marseillais : l’Islande a dominé plus longtemps au Stade Vélodrome face à la Hongrie que l’OM durant toute l’année 2016. Avec l’ouverture du score signée Sigurdsson (40ème minute) jusqu’au but malheureux contre son camp de Saevarsson à la 88ème minute, les Islandais ont mené pendant 48 minutes, soit 12 de plus que l’Olympique de Marseille en Ligue 1 depuis le début de l’année 2016. De quoi faire sourire les supporters Parisiens. 

Portugal 0–0 Autriche :
Savez-vous pourquoi Cristiano Ronaldo n’arrive pas à cadrer ses frappes, réussir ses coups francs ou marquer ses penaltys ? C’est tout simplement parce que CR7 préfère inscrire des buts de derrière les cages, comme le montre cette vidéo filmée lors d’un entrainement de la Seleção das Quinas. L’attaquant madrilène n’aime pas la facilité.

 

Le mot de la fin :

 

Ça peut vous intéresser