MENU
Coupe du monde 2022

Revue de presse : Les Rois d’Europe tombent, l’Italie tremble déjà

Revue de presse : Les Rois d’Europe tombent, l’Italie tremble déjà
Sergio Ramos venant de louper son penalty contre la Croatie (Icon Sport)

Le choc Italie-Espagne des 8èmes est déjà annoncé, le Portugal attend que Ronaldo le délivre et la Suède s’apprête à dire adieu à Ibrahimovic. Tour d’Europe des Unes de journaux ce matin.

"La folie turque" s’est emparée du pays après qu’Arda Turan et les siens aient décroché cette victoire indispensable pour finir parmi les meilleurs 3èmes. Fanatik affiche la joie de Burak Yilmaz et la détresse de Petr Cech sur le premier but de la Turquie contre la République Tchèque hier soir. Du côté de la Pologne, le sauveur s’appelle Jakub Blaszczykowski. Le joueur du Borussia Dortmund célèbre son but en Une de tous les quotidiens ce matin : "Kuba champion !" titre Sport alors que Super Express crie "Bravo!" à une sélection qui n’avait plus passé les phases de poules depuis 30 ans, comme le rappel Gazeta Wyborcza ou Fakt qui titre "La Pologne réécrit son histoire."

L’Equipe en rajoute une couche ce matin : "La Croatie enfume l’Espagne". Du côté des intéressés, le quotidien sportif espagnol AS montre les images du penalty stoppé par Subasic sous plusieurs angles, et explique le raté du défenseur Madrilène : "Ramos loupe un penalty à 1-1, durant lequel Subasic s’est avancé de deux mètres." La défaite surprise des champions en titre face à la Croatie les place donc second de leur groupe, ce qui offre un choc en 8èmes de finales durant cet Euro entre l’Espagne et l’Italie. Le chemin tout tracé de la Roja est désormais semé d’embuche pour Marca : "Une défaite méritée envoie l’Espagne sur la route la plus difficile, celle des champions. Place aux virages." La Gazzetta dello Sport pleure à la vue du tirage du prochain match à élimination directe de la Sqadra Azzurra : "Maman, l’Espagne!" "Perisic marque, la Croatie oblige l’Italie à défier les champions." Mais pour l’heure, l’Italie doit se concentrer sur son adversaire du soir, l’Irlande. "Antonio Conte ne rigole plus : "Maintenant il faut gagner et faire grandir la passion populaire"."

"C’EST L'HEURE DU KETCHUP" POUR RONALDO

C’est le moment que tous les Portugais attendent. Quand Ronaldo "ouvre le ketchup" et que la sauce ne s'arrête plus de couler, que le buteur ne s’arrête plus de marquer. Voilà ce qu’espère Record ce matin en vue de ce qui sera le match de la dernière chance pour la Seleção das Quinas. "Nous avons besoin des buts de Ronaldo. C’est l’heure du ketchup !" Pour A Bola, c’est "le jour du Siiiii", le cri que fait CR7 lors de ses célébrations. Un nul face aux Hongrois suffirait aux hommes de Fernando Santos pour se qualifier de justesse au prochain tour, mais un succès serait meilleur sur le long terme. "Si le Portugal gagne contre la Hongrie et termine à la première place de son groupe, il s’évitera de jouer face aux plus grands prétendants au titre" rappelle Diario de Noticias, pensant aux probables oppositions face à l’Angleterre ou l’Allemagne.

L’officialisation de la retraite internationale d’Ibrahimovic n’annonce rien qui vaille aux Belges ce matin. Pour le journal Le Soir, Zlatan se retrouve "sur la route des Diables" pour ce qui pourrait être son dernier match sous les couleurs de la Suède, durant lequel il donnera tout pour partir en beauté. Marc Wilmots le dit lui-même : "Ibrahimovic va tenter le plus beau happy end possible." De Tijd se pose même la question de savoir si "Ibrahimovic peut briser le rêve de titre des Red Devils." Du côté de l’Allemagne, chez Die Tageszeitung on pleure déjà l’ancien Parisien "Ce serait dommage de voir la Suède éliminée de cet Euro" titre le quotidien Allemand qui appelle tout le monde à scander le nom "Zlataaaan."

Ça peut vous intéresser