Coupe du monde 2022

Un dernier tour pour Barzagli

Un dernier tour pour Barzagli
Andrea Barzagli (Italie)

A l’approche du match entre l’Italie et l’Espagne, nous avons décidé de vous présenter Andrea Barzagli, l’un des 3 défenseurs centraux du dispositif d’Antonio Conte. Le natif de Fiesole en Toscane dispute ce soir l'un si ce n'est le dernier match de sa carrière internationale.

Profil :

A 35 ans, ce défenseur central de métier est un joueur athlétique qui a joué la majeur partie de sa carrière en Italie. Aligné aux côtés de Chiellini et Bonucci, il possède un l’avantage d’évoluer avec ces mêmes joueurs tout au long de l’année avec la Juventus de Turin et le même entraineur. Tout comme ces compères de la Vielle Dame, Barzagli possède ce mental à toute épreuve ainsi que ce jeu d’acteur qui les caractérise si bien.

Parcours en club :

Le chiffre : Andrea Barzagli entamera sa 18eme saison en pro avec la Juventus en aout prochain.

Après des débuts en Série D dans le petit club de Rondinella, puis un cours passage d’un an à Pistoiese (Série B) avant un retour à Rondinella et deux années à Ascoli, Barzagli se décide à rejoindre Vérone en Série A pendant une année avant de passer 5 ans à Palerme. Devenant rapidement indiscutable à son poste, il quitte l’Italie pour l’Allemagne en 2008 pour rejoindre Wolfsburg pour 13 millions d’euros. Il y restera 3 saisons, connaissant une baisse de régime et des pépins physiques sur la dernière, il décide de rejoindre la Juventus : club mythique italien. Indispensable à son poste, il a déjà joué 6 saisons chez les Bianconneri et vient de prolonger son contrat jusqu’en 2018. Un mal pour un bien pour un joueur qui malgré son âge est encore capable de faire plus que son job à son poste. 

Parcours en sélection :

Andrea a mis du temps avant de rejoindre l’élite italienne, par conséquent sa carrière internationale à également pris du temps à décoller. Il fait ses débuts avec la Squadra en 2004 contre la Finlande et a disputé depuis 59 matchs avec sa sélection. Présent dans le XI en 2006, il a remporté il a remporté une Coupe du monde et malheureusement à connu un lourd revers en 2012 contre l’Espagne en finale de l’Euro. Titulaire ce soir là, il a sombré avec son équipe. Il dispute avec l’Italie sa dernière compétition internationale et pour lui qui n'a jamais marqué en sélection, il serait bienvenu de le faire contre la Roja ce soir.

Ce joueur aussi exemplaire que bon à son poste, joue peut-être son dernier match avec la sélection italienne ce soir contre l’Espagne. Très solide en phase de poules, lui et ses coéquipiers de la défense centrale aimeraient bien se venger de l’humiliation reçue il y a 4 ans.

Ça peut vous intéresser