Russie 2018

Barcelone et l'Atletico se neutralisent 1-1, Messi sort blessé

Barcelone et l'Atletico se neutralisent 1-1, Messi sort blessé
DR

Le choc de la cinquième journée de Liga opposait le FC Barcelone à l’Atletico Madrid, au Camp Nou. Peu après le match nul du Réal de Madrid face à Villereal (1-1), les deux équipes avaient l’occasion de se rapprocher du leader. Au terme d’un match décevant, les deux équipes se quittent sur le score de 1-1. Blessé durant le match, Lionel Messi est sorti sur blessure à l'heure de jeu.

Le début de match est en faveur du FC Barcelone comme en témoigne la possession de balle (80%) au quart de jeu. Malgré cette forte emprise sur le match, le champion en titre ne parvient pas à réellement inquiéter Oblak, mise à part sur une frappe lointaine de Messi que capte sans trembler le portier madrilène (15eme, 0-0). Malgré cette domination outrageuse de la part des hommes d’Enrique, les coéquipiers d’Antoine Griezmann parviennent tout de même à inquiéter la défense barcelonaise grâce à des contres éclairs. Peu avant la demi-heure de jeu, l’attaquant belge de l’Atletico, Carrasco part dans un rush solitaire sur le côté gauche de la défense et conclut son périple par une frappe du droit, bien repoussée par Ter Stergen. Quelques minutes plus tard, sur un centre anodin d’Iniesta, les joueurs barcelonais réclament une main dans la surface de réparation, mais l’arbitre en décide autrement et prend la sage décision de ne pas siffler de pénalty. Les coéquipiers de Messi reprennent l’ascendant sur l’Atletico et ouvrent le score peu avant la mi-temps. Sur un centre parfait, Iniesta trouve Rakitic qui propulse le ballon d’une tête décroisée dans le but d’Oblak qui ne peut rien faire (40eme, 1-0). Malgré cette ouverture du score, les résidents du stade Vicente Calderón ne parviennent pas à inquiéter l’arrière garde barcelonaise. Les deux équipes regagnent les vestiaires sur le score de 1-0.

Les hommes de Simeone reviennent avec de meilleurs intentions en seconde mi-temps. Quelques secondes après le coup d’envoi, Griezmann se retrouve au vingt mètres et adresse une somptueuse frappe du droit que le portier allemand du Barça capte sans aucun souci. À l’heure de jeu le match s’emballe. Blessé, Léo Messi cède sa place à Turan. Dans un même temps, l’entraîneur argentin des colchoneros fait entrer Correa, un changement qui s’avère de suite payant. Suite à un coup-franc joué rapidement, Torres dévie pour son attaquant, qui se retrouve seul face à Mascherano, mais le défenseur argentin perd ses appuis et laisse filer son coéquipier en sélection tromper le gardien, d’une frappe du pied droit qui touche le poteau avant d’entrer (60eme, 1-1). Ce but a réveillé un Camp-Nou encore avachi par la sortie sur blessure de leur attaquant argentin. Les occasions s’enchaînent du côté barcelonais, mais ils ne parviennent pas réellement à inquiéter le portier slovène des rouges et blancs. Les Madrilènes sont près de réaliser le coup parfait par l’intermédiaire de Godin, qui voit sa tête déviée au dessus par le gardien allemand. Les attaques barcelonaises ne parviennent pas à faire rompre le mur défensif madrilène, les deux équipes se partagent les points.

Ce point permet aux Catalans d’être troisième du classement avec dix points. Leur adversaire du soir se situe juste une place en dessus avec neuf points. 

Prochaine journée : 

Atletico Madrid - La Corogne 
Gijon - Barcelone

Ça peut vous intéresser