MENU
Euro 2020

Demi-finales : Croatie-Angleterre pour les nuls

Demi-finales : Croatie-Angleterre pour les nuls
Croatie-Angleterre, demi-finale de la Coupe du monde 2018, le 11 juillet / Iconsport

Match 62/64. Qui va rejoindre l'équipe de France en finale de la Coupe du monde dimanche (17h) ? C'est là toute la question à quelques heures de la deuxième demi-finale de ce Mondial entre la Croatie et l'Angleterre. Une véritable opposition de style entre une Croatie joueuse et flamboyante mais parfois trop maladroite et une Angleterre compacte et à la technique limitée mais d'une efficacité redoutable. Alors qui va s'offrir l'honneur de tenter de remporter la victoire finale dimanche ? Éléments de réponses.

POUR VOUS ÉCHAUFFER, UN ŒIL DANS LE RÉTRO : 

 Le parcours de la Croatie :  

Il y a des équipes qui n'ont pas de temps à perdre et la Croatie en fait partie. Après un Euro décevant, les joueurs au Damier avaient à coeur de se rattraper et pour cela, quoi de mieux que d'attaquer la Coupe du monde en s'affirmants en patrons ? C'est donc ce qui a été fait avec une première victoire appliquée face au Nigeria (2-0) avant d'aller humilier l'Argentine en lui faisant danser le tango tout le match (3-0) puis en allant arracher une dernière victoire dans le temps additionel face à l'Islande (2-1). Avec 9 points glanés en 3 matchs, la Croatie a fait forte impression et aborde la phase à élimination directe en étant l'une des plus belles équipes de ce Mondial mais face au Danemark en huitième, après 5 premières minutes de folie, le match tombe dans un faux rythme constant et consternant. En prolongation, Modric rate un penalty décisif mais ne tremble pas, quelques minutes plus tard, pour son deuxième essaie de la soirée durant une séance de tirs au but dans laquelle brille son gardien, Danijel Subasic. De justesse, la Croatie se qualifie pour les quarts de finale et s'en va affronter une Russie tombeuse de l'Espagne. Une nouvelle fois, le match est mou et les occasions se comptent sur les doigts de la main malgré la splendide ouverture du score russe par Denis Cheryshev puis la jolie action collective qui amène l'égalisation croate. En prolongation, le match prend une toute autre tournure et devient fou avec un grand nombre d'occassions franches et un but de la tête pour chaque équipe. Pour la seconde fois d'affilé, la Croatie va devoir jouer sa qualification aux tirs au but et à ce petit jeu là, ils sont très forts et parviennent une nouvelle fois à remporter la séance et se hisser en demi-finale de cette Coupe du monde 2018.

Pour aller plus loin

Le résumé honnête de Croatie-Nigeria

Le résumé honnête de Argentine-Croatie

Le résumé honnête de Islande-Croatie

Le résumé honnête de Croatie-Danemark

Le résumé honnête de Russie-Croatie


 Le parcours de l'Angleterre :
 

En phase de poules, l'Angleterre a fait ce qu'elle sait faire de mieux en compétiton internationale : se faire peur. Alors, les plus optimistes verront dans le parcours des Three Lions un chemin suivit à la lettre mais il ne faut pas oublier que toutes les ambitions anglaises auraient pu s'écrouler dès le premier match de poules. Face à la Tunisie, les hommes de Gareth Southgate sont dans le durs, il ne trouvent pas la faille et doivent s'en remettre à leur capitaine et leader pour gratter les 3 points tant convoités, à la dernière seconde du temps additionnel (2-1). Pour son deuxième match, l'Angleterre affronte un adversaire novice en Coupe du monde qui va craquer très rapidement sous les coups d'un Harry Kane qui inscrit un triplé dont deux buts sur penalty et d'un John Stones auteur d'un doublé. Au final, l'Angleterre gagne 6 buts à 1 mais aura eu un grand nombre de coups du destin qui, en revanche, ne se reproduiront pas face à la Belgique dans le troisième et dernier match de poule. Dans une parodie de football, les deux équipes ne semblent pas vouloir gagner et les joueurs de Southgate finissent par perdre 1-0 mais sont tout de même qualifiés pour les huitièmes de finale. Là, l'Angleterre réalise un match à son image, laborieux mais sérieux et parvient à ouvrir le score, une nouvelle fois grâce à Harry Kane, sur penalty évidemment. Mais à 10 contre 11, la Colombie parvient à égaliser dans le temps additionnel (90+3'), envoyant les deux équipes en prolongation puis en séance de tirs au but, aucune d'entre elles ne trouvant la faille. Alors qu'elle est maudite dans cet exercice depuis plusieurs décénies, l'Angleterre finit par conjurer le sort et filer en quart de finale. Enfin, face à la Suède, le match tourne largement à son avantage, les Three Lions maîtrisant parfaitement leurs adversaires, avec un Jordan Pickford, auteur de plusieurs parades exceptionnelles. De bonne augure avant le match de ce soir, car l'Angleterre aura forcément besoin d'un grand gardien !

Pour aller plus loin

Le résumé honnête de Tunisie-Angleterre

Le résumé honnête de Angleterre-Panama

Le résumé honnête de Angleterre-Belgique

Le résumé honnête de Colombie-Angleterre

Le résumé honnête de Suède-Angleterre

ON EN EST OÙ DANS CE MONDIAL ?

 CROATIE-ANGLETERRE , CA RACONTE QUOI ALORS ?

Une demi-finale de Coupe du monde n'est jamais un match comme les autres. L'enjeu d'une telle rencontre est bien trop important pour que ce match soit classique. D'autant plus que ce sont deux équipes qui n'ont rien à voir l'une avec l'autre, l'opposition s'annonce forcément intéressante à suivre. La Croatie, virevoltante, technique et toute en finesse s'en va affronter une Angleterre au milieu de terrain physique, à la défense rugueuse et dont tous les espoirs offensifs ne reposent que sur un seul homme ou presque, son capitaine Harry Kane. Deux visions du football donc mais deux visions qui fonctionnent. Preuve en est le chemin parcourru par ces deux équipes au statut d'éternels outsiders qui, enfin, prennent leur revanche sur les favoris habituels qui se sont écroulés très vites durant cette Coupe du monde 2018. Croatie-Angleterre, c'est l'occasion pour l'une de ces deux nations de se hisser sur la dernière marche du football mondial pour aller affronter la France dimanche en finale et rien que pour ça, le match de ce soir sera exceptionnel. 

 LES ENJEUX CÔTÉ CROATIE :

La Croatie est une nation jeune à l'histoire compliquée et marquée par la guerre et la violence durant ses premières années. Le football, comme dans nombre de pays dans la même situation, était alors un moyen de salut pour de très nombreux enfants. Aujourd'hui, ces enfants sont adultes et certains d'entre eux s'apprêtent à disputer une demi-finale de Coupe du monde. Après avoir grandit avec les exploits de la génération 98 qui, portée par un Davor Šuker, meilleur buteur de la compétition, avait réalisé une Coupe du monde exceptionnelle, finissant troisième du tournoi, les hommes de Zlatko Dalić peuvent eux-aussi écrire l'histoire. Car en s'apprétant à affronter l'Angleterre en demi-finale de ce Mondial, les joueurs au Damier ont la possibilité d'aller rejoindre la FRANCE pour une finale de Coupe du monde inédite et qui serait d'une symbolique exceptionnelle. La France ayant privé en 1998 la Croatie de son rêve de finale. Si équilibrée au niveau des forces que la victoire finale serait impossible à pronostiquer, seule l'investissement et la motiviation des joueurs pouvant déterminer qui gagnera. Tant mieux, sur le terrain, les Croates sont prêts à redevenir des guerriers se battant pour leur patrie.

 LES ENJEUX CÔTÉ ANGLETERRE :

Le tube anglais de 1966, "Football's Coming Home", est de nouveau chanté dans les tribunes par les supporters anglais et ce n'est pas pour rien. Alors, de la même manière que du côté croate, il n'est pas question de perdre ce soir. Une demi-finale représente l'anti-chambre avant d'atteindre la fusée qui peut propulser tout un pays en orbite et les Anglais le savent. Pour eux, pas question d'échouer si près du but et alors que leur sélection nationale a traversé le temps en enchaînant les échecs depuis le sacre mondial de 1966. À l'époque, cette chanson résonnait dans les tribunes et son retour dans les têtes de chacun alors que les Three Lions sont tout proche du but n'est pas une coïncidence. Et puis soyons honnête, après des siècles et des siècles de guerres, de rivalité et d'une amitié pour le moins unique, quelle affiche serait plus rêvée qu'une finale de Coupe du monde face à l'équipe de France ? Rarement une finale aura eu autant d'intérêt extra-sportif ! Une finale de Coupe du monde qui adouberait définitivement, par la même, une Premier League toute puissante.

UN NOM DE JOUEUR CROATE A PLACER DANS UNE CONVERSATION : IVAN PERISIC

Peut-on échouer au FC Sochaux-Montbéliard et être en passe de disputer une demi-finale de Coupe du monde quelques années plus tard ? La réponse est oui et Ivan Perišić peut le confirmer. À 29 ans, le joueur de l’Inter Milan est l’une des nombreuses forces de frappe de la Croatie, sa vitesse et sa technique pouvant faire de véritables ravages comme face à l’Islande quand il se joue de toute la défense avant d’aller inscrire le but victorieux dans le temps additionnel. Face à une Angleterre évoluant avec trois défenseurs, le match d’Ivan Perišić va forcément être décisif, lui qui ne connaît pas la fatigue et qui n’a pas peur d’aller au combat, tournant beaucoup autour de Luka Modric afin de l'épargner des coups adverses et surtout, de lui permettre de progresser. Car c’est avant tout cela Ivan Perišić, un dévouement au service de l’équipe qui en fait un personnage-clé du spectacle qui va se dérouler ce soir.

UN NOM DE JOUEUR ANGLAIS A PLACER DANS UNE CONVERSATION : DELE ALLI

Être un prodige n’est pas toujours chose aisée. Dele Alli peut le confirmer. À seulement 22 ans, le joueur de Tottenham participe déjà à la seconde compétition internationale de sa carrière après l’Euro 2016 et compte presque 30 sélections avec les Three Lions. Alors forcément, les attentes sont importantes quant à ses prestations. En dessous de son niveau réel depuis le début du Mondial, Dele Alli a néanmoins disputé tous les matchs comme titulaire à l’exception de la Belgique et, surtout, il a enfin marqué en quart de finale face à la Suède après de nombreux essais. Un déclic ? Probablement. En tous les cas, les supporters anglais l’espèrent bien, car face à la Croatie, ce sont tous les joueurs qui devront être engagés à 100% et encore plus dans un poste aussi stratégique que milieu de terrain. Alors ce match sera son match, celui où il va pouvoir remettre les pendules à l’heure et s’affirmer en patron. 

CE TWEET PEUT VOUS FAIRE BRILLER EN SOCIÉTÉ :

Mario Mandzukic est confiant

ON A FLAIRÉ LES 11 DE DÉPART PROBABLES :


Croatie (4-2-3-1) : Danijel Subasic - Sime Vrsaljko, Dejan Lovren, Domagoj Vida, Ivan Strinic - Luka Modric, Ivan Rakitic - Ivan Perisic - Andrej Kramaric, Mario Mandzukic, Ante Rebic.

Angleterre (3-4-3) : Jordan Pickford - Kyle Walker, John Stones, Harry Maguire - Kieran Trippier, Jesse Lingard, Jordan Henderson, Dele Alli, Ashley Young - Raheem Sterling, Harry Kane 

LES PRÉVISIONS MÉTÉO DE NOS PARTENAIRES DE CÔTÉ MÉTÉO (www.cotemeteo.fr) :

Ça peut vous intéresser