Coupe du monde 2022

Les Flops historiques de la Coupe du monde de la Fifa

Les Flops historiques de la Coupe du monde de la Fifa
France - Italie : Après le coup de boule de Zidane (Icon Sport)

Tout dépend du point de vue qu’on prend, du maillot qu’on portait ce soir-là, ou de l’hymne qu’on chantait dans les tribunes... chacun a vécu à sa façon les meilleurs et pires moments de l’histoire de la Coupe du monde. Honneur aux flops.

1950, "Finale" Brésil - Uruguay : Un silence de morts au Maracana

La défaite la plus douloureuse pour les fans de Seleção. A l’occasion de la première Coupe du monde sur le sol Brésilien, le pays hôte est le grand favori. Il ne leur suffit d’ailleurs que d’un match nul face à l’Uruguay pour remporter leur première Coupe du monde. Mais devant les 200.000 spectateurs du Maracana, le Brésil s’incline face à leur voisins sud-américains 2-1. Le "Maracanazo" restera à jamais dans les mémoires des Brésiliens.

1982, demi-finale France - Allemagne : Le drame de Séville

Cette année l’Equipe de France atteint sa première demi-finale depuis 1958. Forte d’une génération en or composée de Platini, Rocheteau, Janvion, Lopez ou Giresse, la France parvient à mener 3-1 en prolongations. Là, le cauchemar débute. L’arbitre ne siffle pas l’attentat du gardien de but Allemand Harald Schumacher sur Patrick Battiston, qui sortira pourtant sur civière avant de se retrouver à l’hôpital. L’Allemagne parvient ensuite à égaliser 3-3, et les Bleus iront échouer aux tirs aux buts, aux portes de la Finale.

1986, Quart de finale Angleterre - Argentine : La "main de dieu" de Maradona

L’Azteca Stadium aura assisté ce soir-là aux deux buts les plus légendaires de la Coupe du monde. Avant sa chevauchée fantastique (voir plus haut dans les "Tops"), le prodige Argentin aura fait apparaitre l’autre facette de sa personnalité. Maradona reprend un centre de la main, et marque ainsi face au gardien anglais Peter Shilton, le but le plus controversé de l’histoire du Mondial. L’auteur affirmera lui-même que son but provenait "un peu de la tête de Maradona, un peu de la Main de Dieu."

1994, Finale Brésil - Italie : Le penalty manqué de Roberto Baggio

L’Italie est de retour en finale, huit ans après avoir remporté la Coupe du monde face à la RFA. Roberto Baggio, l’homme fort de la Squadra Azzurra, est le joueur le plus cher du monde à l’époque. Il éblouie la Coupe du monde de son talent avant de se retrouver en finale. Son épopée se termine pourtant sur une mauvaise note. Les deux équipes arrivent aux tirs aux buts, et la star Italienne rate son penalty décisif, et offre au Brésil sa quatrième étoile.

2006, Finale France - Italie : Le coup de boule de Zidane

Pas besoin d’en rajouter. Ce serait trop douloureux.

2010, quarts de finale Ghana - Uruguay : Luis Suarez se prend pour un gardien de but

Dernière minute de temps additionnel, le Ghana, équipe surprise du Mondial sud-africain, est à deux doigts de marquer un but qui l’enverra vers une demi-finale historique. Luis Suarez, sur la ligne de but, stoppe de la main un ballon qui allait tout droit dans les filets. L’arbitre expulse l’Uruguayen, et accorde un penalty au Ghana, qui sera malheureusement raté par Asamoah Gyan. L’Uruguay finira par s’imposer aux tirs aux buts, privant le Ghana de devenir la première équipe africaine en demi-finale.

Retrouvez nos TOPS dès ce soir !

Ça peut vous intéresser