Coupe du monde 2022

La note de France-Australie : un carton pour commencer, des promesses à confirmer

La note de France-Australie : un carton pour commencer, des promesses à confirmer
Grand bonhomme du match, Olivier Giroud égale le record de buts (51) de Thierry Henry sous le maillot bleu.

Et de une ! Les champions du monde commencent la défense de leur titre par une large victoire 4-1 contre l’Australie. On s’attendait à une domination des Français, on l’a eue, mais après 10 premières minutes conclues par l’ouverture du score australienne. Heureusement les Bleus n’ont gambergé qu’une quinzaine de minutes, grâce notamment à un Adrien Rabiot décisif sur les deux premiers buts. La suite a été une domination des hommes de Didier Deschamps qui prennent seuls la tête du groupe D.

LA NOTE DU MATCH (63/100)

Spectacle général (14/20) : 5 buts, un record égalé, des gestes de classe mondiale… On ne s’est pas ennuyé devant ce France - Australie. Les Bleus ont rassuré que ce soit dans le jeu ou dans les attitudes et ont balayé les premières interrogations. Les nouveaux ont haussé leur niveau de jeu pour leur première en Coupe du monde mais tout ça demande confirmation contre une formation plus coriace. Ça tombe bien, le Danemark arrive samedi prochain.

Occasions et buts (14/20) : un carton plein pour l’Equipe de France avec 4 buts et de multiples occasions tout au long d'une rencontre partie sur un attaque-défense dans le camp australien au bout de 30 minutes de jeu. Une fois menée au score, l’Australie n’a jamais véritablement inquiété les protégés de Didier Deschamps même si le poteau de Lloris a tremblé sur une tête d’Irvine. Mention spéciale à Olivier Giroud qui a déjà failli inscrire le but de la compétition.

Qualité technique (13/20) : il y a eu du très bon côté français. Upamecano a souvent trouvé ses coéquipiers en profondeur avec d’excellentes transversales, Dembélé a mis le feu sur son côté droit et Griezmann a comme d’habitude cherché à jouer en une touche pour accélérer le jeu. Quant à Mbappé, il a beaucoup tenté mais pas toujours eu la bonne inspiration face à son adversaire direct malgré des situations de 1 contre 1. Les coéquipiers d’Aaron Mooy ont essayé de rivaliser mais ils n’ont jamais réussi à remettre le pied sur le ballon une fois menés.

Scénario et suspense (10/20) : 30 minutes d’opposition puis plus rien. Les buts de Rabiot et Giroud ont sonné la fin de la récréation pour les Australiens. En effet, les joueurs de l’Equipe de France ont dominé les débats et jamais leurs adversaires du soir n’ont semblé en mesure de rivaliser face à la puissance de feu des Bleus.

Bonus ou malus du jury (12/20) : pour cette catégorie, on vous explique, on part de 10/20 à chaque coup d'envoi et on fait gonfler ou baisser la note selon nos propres critères subjectifs (on est le jury, on fait ce qu'on veut) :

  • +5 mais presque un +10 pour la reprise acrobatique de Giroud qui a bien failli inscrire le but de la compétition dès le troisième jour.
  • - 5 pour la blessure de Lucas Hernandez. Le Bavarois s’est blessé tout seul au genou sur le but australien et son mondial semble d’ores et déjà terminé après seulement 10 minutes de jeu.
  • +3 pour Olivier Giroud encore lui. Le buteur de l’Equipe de France a égalisé les 51 buts de Thierry Henry sous le maillot bleu et devrait selon toute vraisemblance le voir prochainement dans ses rétroviseurs.
  • -1 pour le début de match des Bleus. Les joueurs de l’Equipe de France ont commencé au petit trot dans la première demi-heure. Une erreur sans conséquence aujourd’hui mais potentiellement dangereuse face à un adversaire plus fort.
Ça peut vous intéresser