Coupe du monde 2022

Match fou entre le Cameroun et la Serbie

Match fou entre le Cameroun et la Serbie
Joie des Camerounais face à la Serbie (IconSport)

C’est sûrement l’un des plus beaux matchs depuis le début de la Coupe du Monde 2022 au Qatar. L’affrontement entre le Cameroun et la Serbie s’est terminé sans qu’aucune des deux formations ne réussissent à prendre l’ascendant malgré un très beau match de chaque côté (3-3).

Après avoir ouvert le score (29’ - 1-0) par l’intermédiaire de Jean-Charles Casteletto, les Camerounais pensait tenir le bon bout. Mais c’était sans compter sur la détermination serbe, Strahinja Pavlovic profite d’un coup franc de Dusan pour placer une tête et égaliser (45'+1 - 1-1). Les Aigles vont continuer de pousser dans cette fin de première période. C’est le métronome de la Lazio qui va envoyer une frappe de l’extérieur de la surface pour permettre à sa nation de mener à la pause (45'+3 - 1-2).

Excédés, les Camerounais vont baisser de rythme et les hommes de Dragan Stojkovic vont en profiter. En effet, les coéquipiers de Devis Epassy craquent une troisième fois après une très belle action collective, rondement menée, conclue par l’inébranlable Aleksandar Mitrovic pour le break (53’ - 1-3).

Le sélectionneur camerounais Rigobert Song ne voyait pas d’autre solution que de faire rentrer du sang neuf. Rigobert Song a réalisé un coaching gagnant avec l’entrée de Vincent Aboubakar. L’ex-attaquant du FC Lorient sera décisif d’entrée en jeu puisque en 3 minutes il va permettre à son équipe de revenir au score. Décisif grâce a un but d’anthologie, un lob somptueux sur le gardien serbe, Vanja Milinkovic-Savic (63’ - 2-3). La réduction permet aux Camerounais de croire à un potentiel retour au score. Les Lions ont eu raison d’y croire car seulement 3 minutes après, Vincent Aboubakar est de nouveau décisif. Cette fois-ci, c’est une passe décisive que va provoquer l’attaquant de Besiktas. Un duel 2 contre 1 pour les camerounais, V. Aboubakar sert parfaitement Eric-Maxim Choupo-Moting, qui n’a plus qu’à pousser le ballon au fond des filets (66’ - 3-3).

Le Cameroun doit donc obligatoirement s’imposer face au Brésil lors de leur dernière journée de phase de groupes pour croire à une qualification en huitièmes de finale.

Ça peut vous intéresser