Coupe du monde 2022

Les plus belles affiches de petites finales

Les plus belles affiches de petites finales
PAULINHO / Georginio WIJNALDUM - 12.07.2014 - Bresil / Pays Bas - 3eme place de la Coupe du Monde 2014 (IconSport)

C’est la rencontre qu’aucune équipe ne veut disputer, et celle que les gens regardent juste pour patienter avant la finale. Et cette année, ce sont deux grandes nations du football, la Croatie et le Maroc qui s’y collent. Retour sur les plus belles affiches de ce match pour la troisième place.

Coupe du monde 1938 : Brésil 4–2 Suède

Cette rencontre aura opposé deux étoiles montantes du football mondial. Une affiche qui sera même celle de la finale de la Coupe du monde 1958 remportée par le Brésil en Suède. Alors que la sélection scandinave menait 2-0 à la 38ème minute de jeu, le Brésil est parvenu à réduire le score avant la mi-temps. Au retour des vestiaires, grâce à un doublé de Leônidas, le buteur star brésilien de ce Mondial avec 7 réalisations à son compteur, la Seleção s'est finalement imposée 4-2, et a remporté sa 1ère médaille en Coupe du monde. L’édition suivante (après 12 ans d’arrêt en raison de la 2nd Guerre Mondiale) la Suède ira remporter cette petite finale 1950 face à l’Espagne, alors que le Brésil échouera en finale de son propre Mondial contre l’Uruguay.

Coupe du monde 1958 : Allemagne de l’Ouest 3-6 France

Le début d’une série de nombreuses confrontations entre ces deux nations est né lors de ce match pour la 3ème place en 1958. Pourtant emmenés jusqu’en demi-finale par Juste Fontaine, qui détient toujours le record du nombre de buts inscrits en un seul Mondial (13 réalisations), les Bleus ont échoué si près du but. La raison se nomme alors Pelé, un jeune joueur prometteur, auteur d’un triplé en demi-finale contre la France. En face, l’Allemagne de l’Ouest est passée à côté de sa deuxième finale consécutive, battue par la Suède 3-1. Cette rencontre pour la troisième place aura alors offert un spectacle inespéré au Stade Ullevi de Göteborg. Avec déjà 4 buts en 1ère mi-temps, la seconde a été encore plus prolifique. Résultat, une victoire 6-3 de la France avec un quadruplé de Juste Fontaine qui lui permet de rentrer à jamais dans l’histoire du Mondial.

Coupe du monde 1966 : Portugal 2-1 Union Soviétique

Cette Coupe du monde anglaise aura fait découvrir au monde la légende du grand Eusébio. Avec 9 buts marqués durant la compétition, le prodige portugais qualifie presque à lui seul sa sélection jusqu’en demi-finales en marquant un quadruplé en huitièmes face à la Corée du Nord (5-3). Mais voilà, la grande équipe d’Angleterre menée par Bobby Charlton était destinée à aller disputer sa finale et remporter ce Mondial à domicile. Le Portugal, auteur d’une superbe Coupe du monde, sort alors la tête haute en remportant la petite finale grâce à un but à la 89ème minute face à l’Union Soviétique. Une sélection portugaise qui demeurera absente du carré final jusqu’à la Coupe du monde 2006.

Coupe du monde 2006 : Allemagne 3-1 Portugal

40 après Eusébio, le Portugal atteint enfin une demi-finale de Mondial. Et après avoir échoué dans leur propre Euro deux ans plus tôt, l’équipe Portugaise était partie pour faire briller cette nouvelle génération de joueurs prometteurs à l’image de Cristiano Ronaldo, et dire adieu à ceux qui auront marqué son histoire à jamais, tels que Deco, Luis Figo ou Pedro Miguel Pauleta. Eliminés par la France et le talent de Zinedine Zidane en demi-finale (1-0), la Seleção portugaise s’est retrouvée face à l’autre grand malheureux de ce Mondial, l’Allemagne. La Mannschaft venait d’échouer cruellement aux portes de sa finale chez elle (contre l’Italie 2-0), et a dû se contenter d’aller décrocher cette 3ème place si décevante. Après une première mi-temps sans buts, un doublé de Schweinsteiger permet d’offrir la victoire aux Allemands et un adieu digne de ce nom à Oliver Kahn, gardien mythique de la Mannschaft.

Coupe du monde 2010 : Uruguay 2-3 Allemagne

Après avoir fini 1er de son groupe, écrasé l’Angleterre 4-1 en huitièmes, puis l’Argentine 4-0 en quarts, la Mannschaft filait tout droit vers une Coupe du monde parfaite. Mais contre la possession de balle soporifique espagnole, l’Allemagne s’est fait endormir et surprendre 1-0 en demies, comme durant la finale de l’Euro 2008. Résultat, Thomas Muller et les siens sont forcés d’aller disputer leur deuxième petite finale d’affilée. Face à elle, une équipe Uruguayenne prometteuse portée par un Diego Forlan au plus haut de sa forme, élu meilleur joueur du tournoi. Après des buts de Muller puis Cavani en 1ère mi-temps, la seconde est marquée par une superbe reprise de volée de Forlan, mais se solde par une victoire allemande. 4 ans plus tard, la Mannschaft parvient enfin à se qualifier pour sa première finale de Coupe du monde depuis 2002 après deux petites finales consécutives.

Coupe du monde 2014 : Brésil 0-3 Pays-Bas

Une affiche qui aurait facilement pu être une grande finale. D’un côté le pays hôte dans lequel toute une nation avait placé ses espoirs de sacre, et de l’autre une sélection néerlandaise vice-championne du monde en titre venue de très loin... cette affiche s’annoncait explosive. Même si avec le temps, cette finale pour la 3ème place est devenue plus une punition qu’un lot de consolation pour les deux équipes qui la disputent, pour le Brésil, se retrouver sur la dernière marche du podium offrirait une rédemption aux joueurs de la Seleção ayant échoué si violemment en demi-finale. Une dernière heure de gloire avant de dire au revoir à leur Mondial ne leur a même pas été possible !

Coupe du monde 2022 : Croatie - Maroc

Croatie - Maroc

Match en direct sur Regarder sur Molotov

Ça peut vous intéresser