MENU
Coupe du monde 2022

Paris et les autres

Paris et les autres
Zlatan Ibrahimovic - DR

Paris s’envole un peu plus à chaque journée alors que son dauphin lyonnais ne rugi plus. L’OGC Nice se rapproche doucement du podium. Troyes et Toulouse restent accrochés dans le fond du classement, Bastia les rejoint après sa défaite contre le Gazélec.

Statu Quo sur le podium

Vendredi soir, les Lyonnais ont prouvé, qu’après le meilleur, ils étaient capables du pire. En déplacement sur la Côte d’Azur, les hommes de Fournier ont fourni une piètre prestation, Yanga-Mbiwa en tête. En face d’eux, une équipe de Nice irréprochable qui s’est régalée, et qui a régalé. Sans faire de bruit, les Niçois se rapprochent du podium (4ème 24 pts).

De son côté, le leader parisien (38 pts) continu son petit bonhomme de chemin. Sans être fabuleux, les joueurs Parisiens ont fait le travail en s’imposant 2-1 à Lorient.

Malgré un match nul sans saveur (0-0) entre Caen et Angers, les Caennais conservent leur troisième place (3ème 25 pts). Angers pointe à la 5ème place.

Marseille dans une forme olympique

Dimanche soir, l’OM a livré une prestation aboutie à Saint-Etienne. Les Verts, qui pouvaient monter sur le podium en cas de victoire, n’ont pas été à la hauteur. Pour la première fois de la saison, Saint-Etienne n’a pas marqué à domicile, symbole de la contre-performance des joueurs de Galtier. Marseille recolle à la 12ème place.

Le Gazélec expédie Bastia dans la zone rouge, Lille s’en rapproche

Les Ajacciens sont sur un nuage en ce moment. Promis à la relégation avant même le coup du d’envoi du championnat, le Gazélec relève la tête après un début d’exercice difficile. Khaled Boutaïb, l’homme providentiel, a encore fait parler de lui en provoquant un penalty et marquant un très beau but. Après la victoire face à Bastia (1-2), les Gaziers enchaîne une troisième victoire d’affilée (16ème, 15 pts), envoyant Bastia à la 18ème place (14 pts).

Le départ d’Hervé Renard n’a pas été un déclic pour des Lillois toujours aussi affligeant. Malgré l’ouverture du score rapide de Benzia (9’), les Dogues (17ème 14 pts) se sont fait rejoindre par Troyes (20ème 5pts) en fin de match et ont buté sur le jeune gardien Paul Bernardoni, 18 ans.

Pas de surprise en milieu de tableau

Une victoire lors de la première journée (2-1 contre Saint-Etienne) puis plus rien. Voilà le triste bilan de Toulouse qui, encore une fois, n’a pas dérogé à sa réputation sur la pelouse de Guingamp (2-0). Le duo Privat-Salibur s’est chargé d’enfoncer un peu plus les Toulousains dans la zone rouge (19ème 9 pts). Bordeaux et Rennes se neutralisent (2-2), Monaco s’impose sur la plus petite des marges contre Nantes (1-0) et Reims chute à Montpelliers (3-1).

Les résultats de la 14ème journée »

Classement de la Ligue 1 »

Ça peut vous intéresser