MENU
Coupe du monde 2022

Arsenal en toute tranquilité

Arsenal en toute tranquilité
Alexis Sanchez était en grande forme ce soir. Photo : IconSport

Arsenal devait s’imposer pour reprendre la troisième place à Manchester. En battant West Brom 2-0, les Gunners ont rempli leur contrat.

 Sanchez (6ème, 38ème)

Il n’aura pas fallu beaucoup de temps à Arsenal pour prendre le contrôle du match. Ramsey servait Sanchez, sur sa gauche. Le Chilien se retournait d’un coup de rein, enrhumant son vis-à-vis, avant de tromper Foster (1-0, 6ème). Arsenal faisait tourner sans réussir à faire le break. WBA se montrait dangereux sur corner. McCauley faisait résonner la barre transversale (28ème). Supérieur, Arsenal poussait pour inscrire un second but. Les Gunners combinaient comme à l’entraînement. D’un une-deux, Ramsey catapultait Bellerin dans la surface. Le latéral droit renversait le jeu sur Özil qui frappait. Le ballon passait entre les jambes de Foster avant qu’un joueur de WBA ne sauve sur sa ligne (32ème). Sanchez, insaisissable, creusait l’écart. Sur coup franc, il travaillait à merveille son ballon. Masqué par les grand gabarits de Giroud et Mertesacker, Foster était battu (2-0, 38ème).

Soporifique seconde mi-temps

La seconde période était bien calme. Les phases offensives, presque exclusivement londonienne, s’apparentait à un match de handball. Un bloc de 8 à 9 défenseurs s’hérigé devant le but de WBA pendant qu’Arsenal faisait tourner le ballon. West Brom ne procédait qu’en contre. Arsenal n’arrivait pas à tuer le match à la 67ème. Giroud glissait le cuir à Sanchez au point de penalty. Il servait Özil, à droite de la surface, qui tirait en plein sur le gardien de WBA (67ème). Une nouvelle fois sur corner, WBA faisait frissonné Arsenal. Cech manquait sa sortie, Rondon ratait lui sa reprise face au but (72’). S’en suivait ensuite un long quart d’heure de conservation de balle de la part des hommes d’Arsène Wenger. Giroud manquait une dernière fois le cadre (87ème). Rideau.

Ça peut vous intéresser